Frères Manákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Milton Manachia

Yannakis (Avdella, 1878 - Thessalonique, 1954) et Milton Manákia (Avdella 1882 - Bitola, 1964) sont deux frères pionniers de la photographie et du cinéma dans les Balkans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les frères Manákis sont nés de parents Aroumains dans le village Avdella (ajourd'hui en Grèce), majoritairement valaque du Pinde, appartenant alors au vilayet ottoman de Monastir (en). En 1905, ils partent s'installer à Monastir : ils y ouvrent d'abord un laboratoire de développement photographique puis de développement cinématographique et enfin une salle de projections.

Ils ont parcouru l'ensemble des Balkans pour y réaliser leur films qui sont ainsi partagés entre les diverses archives cinématographiques des différents États balkaniques.

Séparés, ils connurent des destins différents : Yannakis (Ienache, en Roumain) mourut oublié dans la misère à Thessalonique ; Miltos finit célébré en héros national en Yougoslavie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les frères Manákis, Miltos principalement, ont filmé l'actualité et la vie quotidienne dans les Balkans du début du XXe siècle. À part les 17 300 photos, leur filmographie la plus ancienne est :

  • 1906 Les Fileuses.
  • 1906 Inauguration de la première école primaire d'un village du Pinde.
  • 1906 Un mariage valaque.
  • 1907 Pendaisons des Macédoniens insurgés contre le pouvoir ottoman.
  • 1908 Mouvement des Jeunes Turcs.
  • 1908 Une foire à Grevena.
  • 1911 Voyage du sultan Mohamed V Rechad à Thessalonique et à Monastir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Michel Demopoulos (dir.), Le Cinéma grec, Cinéma/Pluriel, Centre Georges Pompidou, 1995. (ISBN 2858508135)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]