Frères Goncourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond et Jules de Goncourt, par Paul Gavarni.

L'expression frères Goncourt désigne deux écrivains français du XIXe siècle : Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, classés dans l'école naturaliste. Ils ont écrit en collaboration des romans comme Germinie Lacerteux en 1865 ou La Lorette et L'Art du XVIIIe siècle (1859-1875). Ce roman s'inspire de la double vie de leur servante.

Après la mort de Jules, Edmond a publié plusieurs romans et le Journal des Goncourt. Il créa par testament l'Académie Goncourt.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Duplessis de Pouzilhac, Les Goncourt et la médecine, thèse de doctorat de la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue le 26 mai 1910, Montpellier: imprimerie Gustave Firmin, Montane & Siccadi, 1910 [1]

Article connexe[modifier | modifier le code]