Foster, la maison des amis imaginaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Foster, la maison des amis imaginaires

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo français de la série.

Titre original Foster's Home for Imaginary Friends
Genre Série d'animation
Fantasy, comédie dramatique
Création Craig McCracken
Production Craig McCracken, Brian A. Miller, Jennifer Pelphrey, Linda Simensky, Khaki Jones
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Cartoon Network
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 74
Durée 25 minutes
Diff. originale 13 août 20043 mai 2009
Site web http://www.cartoonnetwork.com/tv_shows/fosters/index.html

Foster, la maison des amis imaginaires (version originale : Foster's Home for Imaginary Friends) est une série d'animation américaine créée par l'animateur Craig McCracken, et produite chez Cartoon Network Studios pour une diffusion sur la chaîne de télévision Cartoon Network, initialement entre le 13 août 2004 et le 3 mai 2009 aux États-Unis. La série a été diffusée sur la chaîne et ses chaînes sœurs, sauf au Canada où elle a été diffusée sur les versions de Télétoon en anglais et en français. Un total de six saisons et de 74 épisodes ont été diffusés.

Scénario[modifier | modifier le code]

La série est lancée dans un monde dans lequel les amis imaginaires d'enfance coexistent avec les humains, et plus précisément dans un foyer d'accueil spécialisé dans l'accueil des amis imaginaires perdus ou abandonnés. Dans l'univers de Foster, les amis imaginaires sont matérialisés grâce à l'imagination des enfants. Lorsque les enfants ont atteint un âge plus avancé, ces amis imaginaires sont recueillis dans la maison des amis imaginaires de Foster, dans laquelle ils restent jusqu'à ce qu'ils soient adoptés par d'autres enfants. Ce foyer est tenu par Madame Foster, sa fondatrice ; son ami imaginaire se nomme Mr. Herriman, un lapin anthropomorphe incarnant le rôle de manager et homme d'affaire du foyer ; ainsi que sa nièce de 22 ans, Frankie.

Après avoir été forcé d'envoyer son ami imaginaire Bloo en foyer d'accueil, un jeune garçon du nom de Mac visite quotidiennement le foyer pour rendre visite à son ami imaginaire, qui lui est gardé par une bande d'amis imaginaires qui s'occupent de le cacher pour qu'il puisse se faire adopter. La série se centre sur les escapades et/ou les mésaventures qui vivent Bloo, Mac, et les amis imaginaires du foyer.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Bloo – L'ami imaginaire et meilleur ami de Mac à l'apparence d'un cylindre bleu. Bloo est souvent égocentrique, égoïste, narcissique, occasionnellement sociopathe, et la plupart du temps fauteur de trouble. Malgré ces quelques traits de caractères, il possède un bon fond et s'excuse pour ses erreurs. Il s'agit du seul personnage apparaissant dans chaque épisode. Son nom entier est Blooregard Q. Kazoo[1].
  • Mac – un jeune garçon âgé de huit ans, sensible et quelque part timide, créateur et meilleur ami de Bloo, qu'il rend tous les jours visite au foyer Foster. Mac est souvent la voix de la raison avec ses amis (Bloo en particulier) lorsqu'ils doivent prendre des décisions. Cependant, malgré sa bonne nature, il est naïf. Il est très attaché à Bloo et, comme montré dans la plupart des épisodes, craint qu'il lui soit retiré car il est le seul ami qui le rend heureux, et vice versa. Mac devient extrêmement hyperactif lorsqu'il ingère du sucre ; une fois dans cet état, il devient hors de contrôle. Il a également un faible pour Frankie. Mac et Bloo sont les deux protagonistes de la série[1].
  • Wilt – Un grand maigre rouge, sportif, aimable et qui particulièrement service aux autres. Dans un épisode, il est révélé qu'il aurait été blessé dans un grave accident lors d'un match de basketball, laissant l'un de ses bras broyé et l'un de ses yeux abimé. Wilt est également accro au sport. Il est considéré comme l'ami imaginaire le plus sympathique du foyer Foster, de par sa courtoisie et sa politesse[1]. Son prénom est en hommage de la star de la NBA, Wilt Chamberlain.
  • Coco – une créature croisée entre une poule et un palmier qui ne dialogue qu'avec un seul mot : « coco », elle pond des œufs en plastiques contenant de bonnes ou de mauvaises surprises.
  • Eduardo – une sorte de gros yéti monstrueux à cornes qui, en dépit de son imposante corpulence, est effrayé par tout ce qui bouge.
  • Frances « Frankie » Foster – La petite fille de Madame Foster rousse âgé de vingt-deux ans, surnommée « Miss Frances » par Mr. Herriman. Frankie s'occupe la plupart du temps des tâches ménagères et aide à faire régner l'ordre au foyer Foster. Malgré le fait que Mr. Herriman lui donne des ordres stricts, et qu'elle soit la plupart du temps agressive envers Bloo pour son attitude, elle reste amicale et à l'écoute. Selon son permis de conduire, elle serait née le 25 juillet 1984[1],[2].
  • Madame Foster – vieille dame et matriarche de la maison.
  • Mr. Herriman – lapin strict créé par Madame Foster dans le passé, il est responsable du bon déroulement des opérations dans la maison et exige la perfection.
  • Terrence – frère aîné et adolescent de Mac.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Foster, la maison des amis imaginaires est initialement diffusée aux États-Unis sur la chaîne de télévision Cartoon Network entre le 13 août 2004 et le 3 mai 2009, et compte un total de 74 épisodes et de six saisons produit chez Cartoon Network Studios[3]. Des DVD ont été commercialisés avec la première saison en zone 1 et zone 4 en 2007 par Warner Home Video et Madman Entertainment. Presque trois après, la troisième saison est commercialisée en DVD Zone 1 en mai 2010. En France, la série a été diffusée sur Cartoon Network en janvier 2005, sur Boing depuis janvier 2011, et sur Gulli.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages notables Drapeau des États-Unis Voix originales[4] Drapeau de l’Union européenne Voix françaises
Bloo Keith Ferguson Stéphane Marais
Mac Sean Marquette Nathalie Bienaimé
Wilt Phil LaMarr Alex Lotan
Eduardo Tom Kenny Frédéric Norbert
Frankie Grey DeLisle Catherine Cipan
Madame Foster Régine Teyssot
Mr. Herriman Tom Kane Denis Boileau
Terrence Tara Strong Alexandre Nguyen

Médias[modifier | modifier le code]

Quelques produits dérivés ont été commercialisés sur le site Internet de Cartoon Network (t-shirts, peluches à l'effigie de Bloo, etc.). Quelques ouvrages scolaires et storybooks ont été imprimés et basés sur les épisodes. Quelques jeux vidéo ont également été commercialisés dont Foster's Home for Imaginary Friends sur Game Boy Advance en 2006, dans lequel le joueur contrôle Mac ou Bloo tentant de collecter des items pour achever des missions attribuées. Un autre jeu est commercialisé sur Nintendo DS en novembre 2007 et intitulé Foster's Home for Imaginary Friends: Imagination Invaders.

Accueil[modifier | modifier le code]

Foster, la maison des amis imaginaires est nommé 85e dans la liste des meilleures séries d'animation sur IGN, et noté drôle et divertissant[5]. Mike Pinsky,lors d'une revue sur DVD Verdict (en), met en avant le design et le caractère des personnages[6],[7].

L'émission a été récompensée de quatre Annie Awards en 2004[8], et de 5 de plus en 2005, incluant deux récompenses cette année pour « Meilleure musique dans une série d'animation » (James L. Venable et Jennifer Kes Remington pour l'épisode Duchesse pot de colle) et « Meilleure production dans une série d'animation » (McCracken, Mike Moon, David Dunnet et Martin Ansolabehere pour l'épisode Pas de doute, c'est le Père Noël !)[9]. Cinq autres propositions viennent se placer en 2006, avec trois récompenses pour « Meilleure production dans une série d'animation », « Meilleure musique dans une série d'animation » (Venable et Remington pour l'épisode Bloo fait son cinéma) et « Meilleur design dans une série d'animation » (Ansolabehere blui-même pour le court-métrage Sur la piste de Wilt - 1re Partie)[10]. L'épisode Le Superdude Bloo et la pomme de terre Magic de Power ! est également présenté en 2007 pour les Annie Awards[11]; il est proposé deux fois en 2009. L'émission a également remporté un total de sept Emmy Awards. L'épisode La Maison de Bloo a remporté deux Emmy Awards pour sa direction artistique (Mike Moon) et le design des personnages (Craig McCracken). L'épisode Lapinou.com a remporté un Emmy pour meilleur storyboard (Ed Baker). Le thème d'ouverture a été composé par Venable) et proposé « Meilleur thème dans une série d'animation » en 2005, mais a perdu face au thème de Danny Elfman de Desperate Housewives. L'épisode Tout doux Goo a été récompensé « Meilleure programme animé de moins d'une heure » en 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Foster's Home for Imaginary Friends characters », sur Cartoon Network (consulté le 14 octobre 2013).
  2. (en) « Frankie », sur Cartoon Networ HQ (consulté le 14 octobre 2013).
  3. (en) 10th Anniversary Interview With Creator Craig McCracken | Cold Hard Flash: Flash Animation News, Videos and Links
  4. (en) « Foster, la maison des amis imaginaires (Cast) », sur Imdb (consulté le 14 octobre 2013).
  5. (en) « 85, Foster's Home for Imaginary Friends », IGN,‎ 2009 (consulté le 24 janvier 2009)
  6. (en) Mike Pinsky, « Case Number 11045: Foster's Home For Imaginary Friends: The Complete Season 1 », DVD Verdict,‎ 2007 (consulté le 25 février 2009)
  7. (en) Mike Pinsky, « Case Number 12469: Foster's Home For Imaginary Friends: The Complete Season 2 », DVD Verdict,‎ 2007 (consulté le 25 février 2009)
  8. (en) « Legacy: 32nd Annual Annie Award Nominees and Winners (2004) », International Animated Film Society, ASIFA-Hollywood (consulté le 5 mars 2009).
  9. (en) « Legacy: 33rd Annual Annie Award Nominees and Winners (2005) » (consulté le 5 mars 2009)
  10. (en) « Legacy: 34th Annual Annie Award Nominees and Winners (2006) », International Animated Film Society, ASIFA-Hollywood (consulté le 5 mars 2009).
  11. (en) « Ratatouille Cooks Up Most Annie Nominations », Animation World Network,‎ 2007 (consulté le 7 mars 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]