Forum mondial de la langue française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le logo du forum mondial de la langue française.

Le Forum mondial de la langue française est un rassemblement international des artisans, des créateurs et des promoteurs de la langue française. Relevant de l'Organisation internationale de la francophonie, le Forum a pour objectif d'échanger et de réfléchir sur les enjeux relatifs à la place et à l’avenir du français[1].

Description[modifier | modifier le code]

Abdou Diouf au Forum mondial de la langue française

Voté à l'unanimité en 2010 lors du XIIIe sommet de la Francophonie à Montreux en Suisse, la ville de Québec a été désignée pour recevoir le premier Forum mondial de la langue française en 2012[2]. Selon Michel Audet, l'idée d'un Forum de la langue française « est parti d’un rêve que caressait depuis longtemps le secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie, Abdou Diouf. Au-delà des intérêts politiques, culturels et économiques qui unissent les pays membres de l’OIF, le grand dénominateur commun est sans contredit l’usage de la langue française[3]. » Il s'est notamment clôturé par la lecture et la sanction d'un grand nombre de participant, de la « Déclaration des jeunes francophones et francophiles » de Québec 2012.

Lieux[modifier | modifier le code]

Drapeaux des nations présentes au premier Forum mondial de la langue française.

Sur la route du Forum[modifier | modifier le code]

En préparation de l'évènement de juillet, les responsables du Forum organisent également un programme appelé « Sur la route du Forum » qui est composé d'actions de toutes sortes mettant la lumière sur la francophonie. Dans ce cadre s'est notamment tenu du 24 novembre au 31 décembre 2011 le concours « J'aime leur parler »[4] qui permettait aux internautes de voter pour les personnalités les plus inspirantes et représentatives de la Francophonie. Les personnalités ayant recu le plus de votes sont Abdou Diouf, actuel Secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et Dominique Hoppe, actuel Président de l'Assemblée des francophones fonctionnaires des organisations internationales (AFFOI) ; ils sont suivis par l'ancien président du Sénégal Léopold Sedar Senghor, l'écrivain poète Aimé Césaire et la chanteuse béninoise Angélique Kidjo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À propos du Forum », Forum mondial de la langue française Québec 2012,‎ 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  2. Extrait de la déclaration de Montreux : « Nous demandons à l’OIF et aux opérateurs de se donner une politique de promotion du français qui intègre et mette en synergie les actions de l’OIF, des opérateurs et de leurs réseaux, en vue de son adoption lors du XIVe Sommet de la Francophonie. À cet égard, l’OIF organisera, en collaboration avec le gouvernement du Québec, un Forum mondial de la langue française au printemps 2012. »
  3. Sylvie Champagne, « Qu’est-ce que le Forum mondial de la langue française ? », Forum mondial de la langue française,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  4. « Personnalités francophones de l'année 2011 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]