Fortunato Baliani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fortunato Baliani
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Baliani
Prénom Fortunato
Date de naissance 6 juillet 1974 (40 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipe actuelle Christina Watches-Kuma
Spécialité grimpeur
Équipe amateur
08.1997-12.1997
01.1998-07.1998
08.1998-12.1998
Kross-Selle Italia (stagiaire)
Bedogni
Kross-Selle Italia (stagiaire)
Équipe professionnelle
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005–2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014-
Selle Italia
Aguardiente Néctar-Selle Italia
Selle Italia-Pacific
Colombia-Selle Italia
Formaggi Pinzolo Fiavè-Ciarrocchi Immobiliare
Ceramiche Panaria-Margres
Ceramica Panaria-Navigare
CSF Group-Navigare
CSF Group Navigare
Miche
D'Angelo & Antenucci-Nippo
Nippo
Nippo-De Rosa
Christina Watches-Kuma

Fortunato Baliani (né le 6 juillet 1974 à Foligno, dans la province de Pérouse, en Ombrie) est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe Christina Watches-Kuma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fortunato Baliani est passé professionnel en 1999 dans l'équipe Selle Italia de Gianni Savio, après y avoir été stagiaire à la fin des saisons 1997 et 1998. Il y reste jusqu'en 2002.

En 2000, il participe à son premier Tour d'Italie. Rarement victorieux mais souvent placé durant sa carrière, c'est sur cette épreuve qu'il s'illustre régulièrement. Il termine ainsi à trois reprises sur le podium du classement de la montagne.

C'est avec l'équipe Panaria qu'il remporte ses premières victoires professionnelles : la Subida al Naranco en 2006 et le Grand Prix de la ville de Camaiore en 2007.

En 2010, il termine à la troisième place finale de la Route du Sud[1] grâce à sa troisième place lors du contre-la-montre en côte[2]. Il rejoint en 2011 l'équipe D'Angelo & Antenucci-Nippo, avec laquelle il remporte notamment le Tour de Kumano au Japon.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : 71e
  • 2001 : 32e
  • 2002 : abandon (7e étape)
  • 2003 : 52e
  • 2004 : 39e
  • 2006 : 46e
  • 2007 : 24e
  • 2008 : 12e, vainqueur du classement Trofeo Fuga Cervelo et du classement des sprints intermédiaires

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Moncoutié victorious at Route du Sud », sur cyclingnews.com (consulté le 20 juin 2010)
  2. (en) « Moncoutié motors to time trial victory », sur cyclingnews.com (consulté le 20 juin 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]