Fort du Trou-d'Enfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort du Trou-d'Enfer
Image illustrative de l'article Fort du Trou-d'Enfer
Description
Type d'ouvrage Fort
Dates de construction
Ceinture fortifiée Paris
Utilisation
Utilisation actuelle
Propriété actuelle
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 48° 50′ 57″ N 2° 05′ 12″ E / 48.84907, 2.0865648° 50′ 57″ Nord 2° 05′ 12″ Est / 48.84907, 2.08656  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort du Trou-d'Enfer

Le Fort du Trou-d'Enfer fait partie du réseau des forts d'Île-de-France. Il est situé sur la commune de Marly-le-Roi, dans le département des Yvelines. Il fut érigé entre 1878 et 1881 pour accueillir une garnison de 800 hommes.

Historique[modifier | modifier le code]

Carte postale allemande antérieure à la guerre de 1914-18, montrant l'ensemble du système défensif du camp retranché de Paris

En 1870, la France est en partie occupée par les armées prussiennes. À la suite de cette défaite, on met en place le système Séré de Rivières qui permet notamment la construction de fortifications pour défendre Paris. Au total, ce sont 18 forts, 5 redoutes et 34 batteries qui ont été construits entre 1874 et 1881.

C'est dans ce cadre que le Fort du Trou-d'Enfer a été construit.

Les membres de l'OAS Albert Dovecar et Claude Piegts, y furent exécutés après leur condamnation à mort en 1962.

Le fort appartient aujourd'hui à l'ONF et ne se visite pas.

Depuis plusieurs années, une fontaine[1] des époux Poirier y a été déposée temporairement.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Les dispositifs Séré de Rivières dans les Yvelines :

Sources[modifier | modifier le code]

Site externe[modifier | modifier le code]

Quelques photographies dont une de la fontaine des époux Poirier sur ce site [2]