Fort de Bois l'Abbé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort de Bois l'Abbé
Image illustrative de l'article Fort de Bois l'Abbé
Description
Type d'ouvrage Fort à crète unique
Dates de construction De 1884 à 1885
Ceinture fortifiée Place fortifiée d'Epinal
Utilisation
Utilisation actuelle Géré par une association
Propriété actuelle commune d'Uxegney
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles
Casemate de Bourges
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 48° 12′ 15.94″ N 6° 24′ 01.42″ E / 48.2044278, 6.4003944 ()48° 12′ 15.94″ Nord 6° 24′ 01.42″ Est / 48.2044278, 6.4003944 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort de Bois l'Abbé

Le fort de Bois l'Abbé, ou fort Poniatowski est situé à Uxegney en Lorraine. Il fut construit de 1884 à 1885.

Il est un exemple de fortification de l'Est de la France de type Séré de Rivières, faisant partie intégrante de la place forte d'Epinal.

Le fort fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 avril 2002[1].

Il est entretenu par l'association ARFUPE qui restaure le fort d'Uxegney et se visite uniquement le 14 juillet et le dimanche des journées du patrimoine.

Description du fort[modifier | modifier le code]

Le fort a la forme d'un trapèze irrégulier entouré de fossés secs.

Le bâtiment a été construit en une seule année (entre 1884 et 1885) et comprend des casernes, des magasins pour les munitions et les vivres.

Selon la technique de l'époque, ces bâtiments ont été construits en plein air avec la pierre locale (grès provenant d'une carrière à Les Forges), puis ont été recouverts de terre provenant de l'excavation des fossés et le nivellement du terrain environnant.

L'armement se composait de quatre canons de 120 mm. et deux de 90 mm​​. positionnés sur des plateformes sur le sommet du fort.

Son rôle était de surveiller la route venant de Domèvre-sur-Avière au Nord-Ouest, et les débouchés possibles de la forêt du Souche au Nord et à l'Est. Il complétait ainsi l'action du fort d'Uxegney en ayant de meilleures vues sur ces voies d'accès, peu visibles de ce dernier.

Contrairement à son voisin le Fort d'Uxegney ce bâtiment n'a été l'objet d'aucune profonde modernisation après sa construction.

Le fort a perdu son importance stratégique suite à la crise de l'obus-torpille de 1885[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :