Fort York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 38′ 20.5″ N 79° 24′ 12″ O / 43.639028, -79.40333 () Fort York est un fort de construction anglaise construit à l'emplacement de l'actuelle ville de Toronto qui fut l'objet de deux invasions américaines lors de la guerre de 1812.

Une vue du Fort York en 2007

Fort York est un site historique de fortifications militaires et des bâtiments s'y rattachant à l'ouest du centre-ville de Toronto. Le fort est construit par l'armée britannique et des troupes militaires canadiennes à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle afin de défendre la nouvelle colonie et la nouvelle capitale de la région du Haut-Canada d'une possible attaque militaire principalement du nouveau pays que sont les États-Unis.

Création[modifier | modifier le code]

En 1793 le Lieutenant-gouverneur John Graves Simcoe autorise une garnison sur le site actuel de Fort York, situé à l'ouest de l'embouchure de Garrison Creek sur la rive nord-est du lac Ontario. Simcoe reconnait Toronto comme un site parfait pour l'établissement d'une colonie et sa défense à cause de son port naturel et de la distance raisonnable des États-Unis. Simcoe décide alors de faire de Toronto (appelé à cette époque York) la capitale du Haut-Canada, et de son gouvernement. Les premiers édifices parlementaires et la ville sont érigés à 2,4 km à l'est du fort.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Les premiers bâtiments furent construits par les ingénieurs royaux.

  • Baraquements en brique 1815
  • Baraquements et mess des officiers 1826
  • Baraquements des officiers juniors 1930
  • Guérite #2 1813
  • Magasin en brique 1814
  • Guérite #1 1813
  • Poudrière en pierre 1815

La reconstruction du Fort York débuta en 1932-1934 et sa restauration en 1985. Ces bâtiments représentent quelques-unes des plus anciennes constructions de Toronto qui sont encore debout.

Unité[modifier | modifier le code]

Unités de l'armée cantonnées au Fort York à travers les temps :

Britannique

  • 13e Hussards
  • 19e Light Dragoons
  • Artillerie Royal
  • Ingénieurs Royal sapeurs et mineurs (Sappers and Miners Ingeneers)
  • 1er Régiment d'infanterie
  • 6e Régiment d'infanterie
  • 8e Régiment d'infanterie -unité actuellement représentée au Fort
  • 15e Réegiment d'infanterie
  • 16e Régiment d'infanterie
  • 17e Régiment d'infanterie
  • 23e Régiment d'infanterie
  • 24e Régiment d'infanterie
  • 29e Régiment d'infanterie
  • 30e Régiment d'infanterie
  • 32e Régiment d'infanterie
  • 37e Régiment d'infanterie
  • 41e Régiment d'infanterie
  • 43e Régiment d'infanterie
  • 47e Régiment d'infanterie
  • 49e Régiment d'infanterie
  • 60e Régiment d'infanterie
  • 66e Régiment d'infanterie
  • 68e Régiment d'infanterie
  • 70e Régiment d'infanterie
  • 71e Régiment d'infanterie
  • 73e Régiment d'infanterie
  • 76e Régiment d'infanterie
  • 79e Régiment d'infanterie
  • 81e Régiment d'infanterie
  • 82e Régiment d'infanterie
  • 83e Régiment d'infanterie
  • 85e Régiment d'infanterie
  • 89e Régiment d'infanterie
  • 92e Régiment d'infanterie
  • 93e Régiment d'infanterie
  • 97e Régiment d'infanterie
  • 100e Régiment d'infanterie
  • Rifle Brigade
  • Milice Canadienne
  • Régiment Royal de Nouvelle-Écosse (Royal Newfoundland Regiment)
  • Infanterie légère de Glenngarry (Glengarry Light Infantry)
  • Régiment Fusilier Royal Canadien (Canadian Rifle Regiment)
  • Les Rangers de la Reine (Queen's Rangers)
  • Le Bataillon des Vétérans Canadiens (Canadian Veteran Battalion)
  • Régiment Royal des Volontaires Canadiens (Royal Canadian Volunteer Regiment)
  • 3rd Battalion Military Train

Fort York aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Fort Rouillé - Le premier Fort établi à Toronto (environ 1 km à l'ouest du Fort York)
  • La redoute Fort York est une batterie de canons construite par la marine royale (Royal Navy) pour protéger Halifax en Nouvelle-Écosse.

Liens liés[modifier | modifier le code]

- Friends of Fort York

Références[modifier | modifier le code]

Historic Fort York 1793-1993 by Carl Benn, National Heritage and National History Incorporated 1993