Fort Sainte-Anne (Cap-Breton)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fort Sainte-Anne.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Fort Anne.
Fort Sainte-Anne
Présentation
Date de construction 1629
Destination initiale Fort militaire
Propriétaire État
Géographie
Pays Royal Standard of King Louis XIV.svg Nouvelle-France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Région Cap-Breton
Province Drapeau : Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse
Localité Sainte-Anne
Localisation
Coordonnées 46° 22′ 56″ N 60° 14′ 34″ O / 46.3821, -60.242946° 22′ 56″ Nord 60° 14′ 34″ Ouest / 46.3821, -60.2429  

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Écosse)
Fort Sainte-Anne

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Fort Sainte-Anne

Le fort Sainte-Anne est un ancien fort français, situé à Englishtown sur l’île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le fort est construit par le capitaine Charles Daniel en 1629. Le petit fort avait une chapelle, une maison, et un magasin. Quarante personnes et deux pères Jésuites y demeuraient. D'autres Français arrivent plus tard. C'est seulement vers la fin du XVIIe siècle que la communauté fleurit[Quoi ?]. Nicholas-Denys établit un poste de traite avec les Amérindiens et le village grossit.

Le fort servit de 1629 à 1641, adjacent au fort Simon Denys (1650-1659), et au fort Dauphin (1713-1745), deux autres forts militaires français sur ce site.

Voir aussi[modifier | modifier le code]