Fort Oswego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oswego.
Fort Oswego

Lieu Oswego
Type d’ouvrage Forteresse
Construction 1727
Utilisation 1755 à 1814
Contrôlé par Angleterre - Nouvelle-France - États-Unis
Commandant Montcalm - Mercer
Coordonnées 43° 27′ 57″ N 76° 30′ 29″ O / 43.465833, -76.508056 ()43° 27′ 57″ Nord 76° 30′ 29″ Ouest / 43.465833, -76.508056 ()  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Fort Oswego

Fort Oswego était un fort situé sur le site de l'actuelle ville d'Oswego, sur la rive sud du lac Ontario dans le Nord de l'État de New York (États-Unis).

Histoire[modifier | modifier le code]

Un poste de traite est créé par les Britanniques en 1722, simplement entouré d'une palissade, établissant une présence anglaise sur les Grands Lacs. Le gouverneur de New York William Burnet ordonne la construction d'un fort en 1727. Durant la guerre de Sept Ans, le fort est capturé et détruit en 1756 par Montcalm à la tête de troupes françaises et de milices canadiennes.

Le site est utilisé pour l'installation de batteries côtières durant la guerre d'indépendance américaine et celle de la guerre de 1812 mais n'est plus jamais fortifié. Le site devient un lieu de ralliement des loyalistes à la couronne britannique durant la guerre d'indépendance mais avec le traité de Versailles de 1783 devient territoire américain et est finalement rendu aux États-Unis après le traité de Londres en 1794. Il est pris par une force navale britannique en 1814, mais est rendu aux Américains à la fin des hostilités.

L'emplacement de Fort Oswego est signalé à West First and Lake Street dans la ville d'Ostwego.

Confusion[modifier | modifier le code]

Beaucoup de références historiques à fort Oswego font en fait référence à d'autres forts. Ainsi les références à Fort Oswego de la guerre d'indépendance se référent en fait à Fort Ontario. En effet le fort originel était construit autour du poste de traite, sur la rive sud-est de l'embouchure de la rivière Oswego. Cela était pratique pour le chargement et déchargement des canoës et des navires. Un fortin en pierre fut ajouté en 1727, appelé Fort Burnet. Un mur de pierre, en triangle de 3 m de haut et 1 de large fut construit en 1741 et l'enceinte et ce qu'elle comprenait fut nommée Fort Pepperrel. À côté de ces extensions, Fort Ontario fut construit sur les hauteurs de la rive nord de la rivière et Fort George fut ajouté, sur un escarpement de la rivière, 800m au sud-ouest (dans l'actuel parc Montcalm). Pouvant prêter à confusion, Fort George fut aussi appelé Fort Rascal et Fort de l'Ouest. Fort Ontario était lui aussi connu sous les noms de Fort des Six nations ou Fort de l'Est. Certaines références à Fort Oswego font référence à l'ensemble de ce complexe défensifs.

Les Français eux connaissaient Fort Oswego sous le nom de Fort Chouaguen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]