Fort King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

29° 11′ 20″ N 82° 04′ 56″ O / 29.1889, -82.0822

Borne historique du site de Fort King

Fort King (également connu sous le nom de Camp King ou Cantonment King) est un fort militaire dans la partie nord du centre de la Floride, aux États-Unis d'Amérique. Il tire son nom du colonel William King, le commandant du quatrième d'infanterie de Floride, et premier gouverneur provisoire de la Floride Occidentale. Ce fort est construit en 1827, et devient l'embryon de la ville d' Ocala. Situé près de l'angle d'East Fort King Street et de la 39e Avenue de la ville d'Ocala, le site est un National Historic Landmark depuis le 24 février 2004.

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Des recherches archéologiques ont révélé que la région était habitée avant l'arrivée des colons dans la région. Au moins deux périodes d'occupation ont été identifiées: entre 6 500 et 2000 av. J.-C., et entre 200 et 1500 apr. J.-C.

Le Fort[modifier | modifier le code]

Fort King est construit en 1827 dans le but de servir de tampon entre les Seminoles (au sud, dans la reserve qui leur est allouée par le Traité de Moultrie Creek), et les colons qui s'installent dans la région. Il se situe alors au point de convergence d'un système de routes militaires qui le relient à Fort Brooks (près d' Orange Springs), Fort McCoy, un gué sur la St. Johns River qui est l'actuelle ville d' Astor, Palatka, Jacksonville et Fort BrookeTampa). En 1829, le fort est abandonné.

En 1832, le fort redevient actif, pour aider au déplacement des Séminoles vers l'ouest, dans le cadre du Traité de Payne's Landing. La Seconde Guerre séminole débute en 1835, et la situation stratégique de ce fort en fait l'une des positions militaires les plus importantes des sept années suivante. Laissé à l'abandon pendant près d'un an entre la moitié de 1836 et le début de l'année 1837 après avoir été incendié par les Seminoles, le fort reste fonctionnel jusqu'à la fin de la guerre, en 1842.

Après la fondation du Comté de Marion, le fort en devient le premier palais de justice en 1844. Mais le bâtiment est finalement abandonné, et le fort est démonté afin de fournir des matériaux de construction aux premiers résidents de la ville.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Borne signalant le cimetière du fort
Plaque commémorative

Il ne reste aucun vestige du fort, et le site historique est peu développé. Les terrains sont en friche, au milieu d'un quartier résidentiel. Deux bornes signalent l'aspect historique de ce lieu, l'une marquant l'emplacement approximatif du fort, et l'autre son cimetière. Aujourd'hui, il n'ya aucun signe du fort, et le site est peu développée, les terrains vacants, au milieu d'un quartier résidentiel. Deux marqueurs de l'histoire existent, l'une marquant l'emplacement approximatif du fort lui-même, l'autre à la cimetière pour lui. Le lieu est en partie occupé par des terrains publiques et d'autres privés.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]