Fort Hood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Hood

Lieu Drapeau du Texas Texas
Type d’ouvrage Base militaire
Construction 1942
Appartient à Département de la Défense
Contrôlé par Armée de terre des États-Unis
Garnison III Corps, First Army Division West, 1re division de cavalerie américaine, 3d Armored Cavalry Regiment, 41st Fires Brigade, 13th Sustainment Command (Expeditionary), 504th Battlefield Surveillance Brigade, 89th Military Police Brigade
Coordonnées 31° 07′ 48″ N 97° 46′ 49″ O / 31.130072, -97.78026 ()31° 07′ 48″ Nord 97° 46′ 49″ Ouest / 31.130072, -97.78026 ()  

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
Fort Hood

Fort Hood est une base militaire américaine située dans les comté de Bell et de Coryell dans les environs de Killeen, au Texas. La base est à mi-chemin entre Waco et Austin. Elle a été nommée en l'honneur du général sudiste John Bell Hood.

Historique[modifier | modifier le code]

Pour contrer la blitzkrieg de l'armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale, de nouvelles tactiques et matériels ont été développés aux États-Unis, nécessitant de vastes espaces pour les tester. Dans ce but, le Département de la Guerre des États-Unis décida d'acheter un terrain de 437 km2 au Texas le 15 janvier 1942, les travaux devant être terminé le 15 août 1942 et le site fut inauguré le 18 septembre 1942.

Les installations d'origine fournirent un logement et des sites de formation pour près de 38 000 soldats.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Construite en 1942 dans une zone semi-aride ; c'est la plus vaste base militaire du pays.

Il s'agit du siège de l'arme blindée de l'armée de terre des États-Unis et la seule installation capable d'accueillir deux divisions blindées aux États-Unis.

Son arsenal comprend plus de 500 chars M1, environ 500 véhicules de combat d'infanterie M2 Bradley, environ 1 600 autres véhicules chenillés, près de 10 000 véhicules à roues et près de 200 hélicoptères et avions légers[1].

En 2009, elle abrite 65 000 personnes, militaires, employés et membres de leurs familles et peut accueillir 71 000 personnes dont 42 000 militaires.

Fusillade du 5 novembre 2009[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fusillade de Fort Hood.

Une fusillade s'y est déroulé le jeudi , faisant 13 morts et 31 blessés. Un psychiatre militaire de la base, le commandant Malik Nadal Hasan, musulman d'origine palestinienne, a été identifié comme étant l'unique tireur. Barack Obama a déclaré : « Voir tomber ces braves Américains dans la bataille à l'étranger est déjà assez difficile comme cela. Les voir pris pour cibles sur une base militaire et sur le sol américain est effroyable. »[2],[3],[4],[5].

Unités[modifier | modifier le code]

Insignes des principales unités affectées à Fort Hood en 2009 :

3 Corps Shoulder Sleeve Insignia.svg1st Army.svg1 Cav Shoulder Insignia.svg 3dACRSSI.PNG13ESCSSI.svg41st Field Artillery Brigade SSI.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fort Hood », sur http://www.globalsecurity.org, Global Security (consulté le 7 novembre 2009)
  2. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20091106.OBS7011/les_reactions_a_la_fusillade_de_fort_hood.html
  3. « Aux États-Unis, une fusillade sur une base militaire relance le débat sur l'Irak », sur lemonde.fr,‎ 6 novembre 2009 (consulté le 6 novembre 2009)
  4. « États-Unis: 13 morts et 31 blessés dans une fusillade », sur lalibre.be,‎ 6 novembre 2009 (consulté le 6 novembre 2009)
  5. « fusillade sur une bas militaire au Texas », sur lefigaro.fr,‎ 6 novembre 2009 (consulté le 6 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :