Fort Espérance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Espérance
Monument du fort Espérance
Monument du fort Espérance
Présentation
Date de construction 1785
Date de démolition 1819
Protection Lieu historique national (1959)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Saskatchewan.svg Saskatchewan
Division No 5 (en)
Municipalité rurale Rocanville No 151 (en)
Localisation
Coordonnées 50° 29′ 32″ N 101° 34′ 39″ O / 50.49222, -101.577550° 29′ 32″ Nord 101° 34′ 39″ Ouest / 50.49222, -101.5775  

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Fort Espérance

Géolocalisation sur la carte : Saskatchewan

(Voir situation sur carte : Saskatchewan)
Fort Espérance

En 1787, Fort Espérance fut construit sur la rive sud de la rivière Qu'Appelle, près de l'actuelle limite frontalière entre les provinces de la Saskatchewan et du Manitoba.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jusqu'au XIXesiècle, le commerce de la fourrure était aux mains essentiellement des trappeurs canadiens-français et métis franco-amérindiens. La langue commerciale de la Compagnie du Nord-Ouest était le français[1]. La plupart des lieux géographiques, dénominations des forts et appellations des rivières étaient et demeurent toujours d'origine française.

historique[modifier | modifier le code]

Il fut construit par la Compagnie du Nord-Ouest et fut l'un des plus importants postes fortifiés de la région de la rivière Assiniboine. Ce fort devint un lien vital important dans le commerce de la fourrure pour la Compagnie du Nord.

Le Fort Espérance fut déplacé un certain nombre de fois au cours de son histoire.

En 1816 il s'établira dans son ultime emplacement sur un terrain plus élevé, près du lieu d'origine de sa première édification.

En 1819, le fort a été fermé en raison des hostilités avec les autochtones amérindiens. Ses fonctions furent transférées vers un autre poste plus sécurisé sur la rivière Assiniboine.

En 1852, Un autre poste fut édifié au bord de la rivière Qu'Appelle, le Fort Qu'Appelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://digital.library.mcgill.ca/nwc/french/history/09.htm