Fort Du Bus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Du Bus en 1828
Leonard Pierre Joseph du Bus de Gisignies

Fort Du Bus fut le premier établissement hollandais en Nouvelle-Guinée. Il fut fondé en 1828. Il reçut le nom du gouverneur général des Indes néerlandaises de l'époque, Leonard du Bus de Gisignies.

En réalité, les Hollandais considéraient depuis 1823 que la Nouvelle-Guinée relevait de leur souveraineté.

À la suite de l'établissement du fort, les Hollandais signèrent des traités avec les chefs locaux : Namatote, Kasa (chef de Lokajihia), Lutu (chef de Lobo, Mewara et Sendawan). Les Hollandais les reconnurent comme chefs de leur territoire respectif, avec comme attribut une canne à pommeau d'argent. En outre, les Hollandais reconnurent 28 chefs de second rang.

Voir aussi[modifier | modifier le code]