Fort Christiansborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

5° 32′ 49″ N 0° 10′ 57″ O / 5.54694, -0.1825

Fort Christiansborg, ou Fort Osu, est construit par le marchand hollandais Henry Caerlof en 1652 sur le site d'Accra, en territoire Ga, une ethnie encore aujourd'hui dominante dans la région du Grand Accra (Ghana), qui s'est développé à partir des forts bâtis par les Européens pour la traite négrière (Britanniques, Hollandais et Danois) au XVIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Henry Caerlof construisit, avec la permission du roi d'Accra, son partenaire en affaires, un fort de dimensions modestes. En 1660, le contrôle est passé à la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales puis très vite au Danemark, en 1661, au service duquel Henry Caerlof s'était placé en 1657. La Côte-de-l'Or danoise se développa ainsi à partir de 1661, après avoir annexé dès 1657 le Fort de Cape Coast, plus à l'ouest sur le littoral ghanéen, à l'installation duquel Henry Caerlof avait aussi contribué[1].

Le site de Fort Christiansborg était juste à côté du Fort Crèvecœur fondé par les Hollandais en 1649, toujours sous la férule du même Henry Caerlof, et du Fort James, fondé par les Anglais en 1673, tous deux également tolérés par le roi du Ghana, le "dey de Fetu", qui était l'ami d'Henry Caerlof. Les Danois agrandirent le site en achetant des terrains pour pouvoir installer des entrepôts et le nommèrent Fort "Christiansborg", du nom du roi Christian V de Danemark (1646-1699) et l'occupèrent pendant 200 ans malgré de courtes interruptions.

En 1680, une mutinerie encouragée par un officier grec travaillant pour les Danois permit au Portugais Julião de Campos Barreto, en visite, de racheter le site, rebaptisé Fort São Francisco Xavier, du nom du missionnaire catholique François Xavier. Une autre mutinerie, en 1682, permit aux Danois de reprendre le site en 1683 et d'en faire la capitale de la Côte-de-l'Or danoise au lieu de Fort Fredriksborg.

Agrandi, Fort Christiansborg est devenu le quartier général de la république du Ghana lors de l'indépendance en 1957.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.moxon.net/ghana/cape_coast.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]