Formule d'offrande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Formule d'offrande sur une stèle funéraire ; la formule commence à la 1re ligne et se lit de droite à gauche

La formule d'offrande se trouve généralement sculptée ou peinte sur des stèles funéraires, de fausses portes, des cercueils, et parfois d'autres objets funéraires. La formule d'offrande n'est pas une prérogative royale comme certains des autres textes religieux ; elle est utilisée par tous ceux qui peuvent se permettre d'en avoir un support.

Généralement dénommé di-nsw-ḥtp par les égyptologues, la formule d'offrande est censé permettre au défunt de participer à l'offrande présentée aux divinités principales au nom du roi, ou dans les offrandes présentées directement au mort par les membres de la famille. Toutes les formules d'offrande égyptiennes partent d'une structure fondamentale, mais il y a beaucoup de variétés dans les divinités et offrandes mentionnées, ainsi que dans les épithètes et titres utilisés.

Structure de la formule d'offrande[modifier | modifier le code]

C'est généralement par une formule d'offrande que commençait le texte inscrit en hiéroglyphes sur une stèle funéraire. Elle est dédicacée à un dieu par l'intermédiaire du souverain régnant pour le défunt. Elle est constituée de quatre parties, chacune pouvant se décomposer de deux manières :

1re partie
M23 X1
R4
X8
Première interprétation : d n(y)-sw.t ḥtp Dieu X Puisse le roi accorder que le Dieu X soit satisfait
    Puisse le roi satisfaire le Dieu X
Deuxième interprétation : ḥtp-d-n(y)-sw.t n Dieu X Offrande que donne le roi au Dieu X
 
2e partie
D37
I9
d=f afin qu’il (le Dieu X) accorde
  ou
D37
O34
N35
Z2
  d=sn afin qu’ils accordent
 
Option 1)
O70
X2 W6
Aa1 X1
Y1
V30
X1
F35 I9
D21
X1
D60 X1
N35A
  pr.t-ẖrw t(3) ḥ(n)ḳ.t ẖ.t nb.t nfr.t wˁb.t l’offrande invocatoire, pain, bière et toute sorte de bonne chose
 
Option 2) Verbes à l’infinitif de marcher, de respirer la douce brise du nord ...
3e partie
N35
D28 Z1
N35
D4
Q1 R8
  n k3 n(y) Wsjr ... pour le kâ de l’Osiris ... (+ titres) ... Nom ... (+ filiation)
à la fin
1) Texte horizontal :
H6 O29V
m3 ẖrw juste de voix
2) Texte vertical :
Aa11
O29
ou Aa12
Aa12
- id -


Exemple typique d'une formule d'offrande[modifier | modifier le code]

M23 t
R4
X8 Q1 D4 nb R11 w O49
t
Z1 nTr aA nb U23 b N26
O49
D37
f
O3 F1
H1
V6 S27 x
t
nb
t
nfr
t
wab
t
S34
t
nTr i m
n
D28
n
i F39
x
i i F12 s r
t
z
n
A1 Aa11
P8
ḥtp dỉ nsw wsỉr nb ḏdw, nṯr ˁȝ, nb ȝbḏw
dỉ=f prt-ḫrw t ḥnqt, kȝw ȝpdw, šs mnḥt ḫt nbt nfrt wˁbt ˁnḫt nṯr ỉm
n kȝ n ỉmȝḫy s-n-wsrt, mȝˁ-ḫrw
"Offrande proposée par le roi (à) Osiris, le seigneur de Busiris, le grand dieu, le seigneur d'Abydos"
"Qu'il lui donne en offrande du pain, de la bière, de la viande, des oiseaux, de l'albâtre, des vêtements, et toute chose bonne et pure avec laquelle vit un dieu"
"Pour le ka du vénéré Sésostris, juste de voix."

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]