Formule Tag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Enza.
Formule Tag
Autres noms Enza New Zealand, Royal & SunAlliance, Team Legato, Daedalus, Doha , Spirit of Antigua
Type Catamaran
Fonction Course au large
Débuts 1983
Longueur hors-tout 30,50 m
Maître-bau 12,80 m
Tirant d'eau 3 m
Hauteur de mât 33 m
Voilure Grand-voile : 214 m2
solent : 127 m2
gennaker : 320 m2
Déplacement 14,5 tonnes
Architecte Nigel Irens, Adrian Thomson (pour les modifications apportées en 2000)
Chantier Canadair Drapeau : Québec Québec

Formule Tag est un catamaran construit en 1983, qui a participé à de nombreuses courses à la voile.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formule Tag a été construit au Québec en 1983 sous la supervision du skipper canadien Mike Birch en vue de la Transat Québec-Saint-Malo. Dessiné par l'architecte anglais Nigel Irens, c'est le catamaran le plus grand de l'époque avec ses 80 pieds. Il participe à de nombreuses courses et a notamment établi un nouveau record de distance à la voile en 24 heures en 1984.

En 1993, Formule Tag est acheté par Robin Knox-Johnston et Peter Blake et rebaptisé Enza New Zealand (Enza étant l'acronyme de Eat New Zealand Apples). Les deux skippers s'élancent une première fois le 30 janvier 1993 pour tenter d'obtenir le Trophée Jules-Verne. Leur tentative échoue lorsqu'ils heurtent un objet flottant au sud du Cap (Afrique du Sud). Le catamaran entre alors en chantier et est rallongé de près de 3 mètres et voit l'ajout d'une cellule de vie centrale. En 1994, les deux skippers réitèrent leur tentative de record et deviennent alors les détenteurs du Trophée Jules Verne en 74 jours 22 heures 17 minutes et 22 secondes.

En 1997, la navigatrice anglaise Tracy Edwards rassemble un équipage entièrement féminin et acquiert le catamaran alors rebaptisé Royal & SunAlliance. À son bord elle bat le record féminin de l'océan Atlantique Nord en 9 jours 11 heures 21 minutes et 55 secondes. Elle s'élance alors pour un tour du monde mais démâte après 43 jours de mer.

En 2000, le catamaran est acheté par Tony Bullimore et est allongé à sa longueur actuelle de 102 pieds et reçoit un nouveau mât-aile. Sous le nom Team Legato, il participe à The Race qu'il termine cinquième et dernier.

En 2005, rebaptisé Daedalus, le bateau participe à l'Oryx Quest qu'il finit deuxième et dernier. Lors de cette course, Tony Bullimore établit le record de l'océan Atlantique Sud en 11 jours 10 heures 22 minutes et 13 secondes.

En 2006, Tony Bullimore rebaptise le catamaran Doha (à ne pas confondre avec Doha 2006 (ex-Club Med)) et tente de battre le record de circumnavigation. Il doit abandonner sa tentative pour problèmes mécaniques.

Au cours du temps, il s'est appelé :

  • Formule Tag, skippé par Mike Birch ;
  • Enza New Zealand de 1993 à 1994, skippé par Peter Blake et Robin Knox-Johnston ;
  • Royal & SunAlliance en 1997, skippé par Tracy Edwards ;
  • Team Legato en 2000, skippé par Tony Bullimore ;
  • Daedalus, skippé par Tony Bullimore ;
  • Doha (à ne pas confondre avec Doha 2006 (ex-Club Med)), en 2006, skippé par Tony Bullimore ;
  • Spirit of Antigua, en 2009, skippé par Tony Bullimore.

Dimensions[modifier | modifier le code]

  • Mise à l’eau : 1983/2000
  • Longueur : 30,50 m
  • Largeur : 12,80 m
  • Hauteur de mât : 33 m
  • Surface de grand voile : 214 m2
  • Surface du solent : 127 m2
  • Surface du gennaker : 320 m2
  • Tirant d’eau : 3 m
  • Poids : 14,5 tonnes
  • Architectes : Nigel Irens, Adrian Thomson (pour les modifications apportées en 2000)
  • Chantier de construction : Canadair

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sous le nom Formule Tag[modifier | modifier le code]

Sous le nom Enza New Zealand[modifier | modifier le code]

Sous le nom Royal & SunAlliance[modifier | modifier le code]

Sous le nom Team Legato[modifier | modifier le code]

Sous le nom Daedalus[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 24 Hour Distance Records (WSSRC)
  2. (en) Round the World Non-Stop (WSSRC)
  3. a et b (en) Historical list of Offshore World Records (WSSRC)
  4. (en) Intermediate Round The World Records (WSSRC)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]