Formula One Teams Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Formula One Teams Association

Logo de l’association
Cadre
But Représentation des équipes de Formule 1 auprès des instances officielles
Zone d’influence international
Fondation
Fondation 29 juillet 2008
Identité
Siège Genève
Président Martin Whitmarsh
Vice-président Éric Boullier
Secrétaire général Oliver Weingarten[1]
Site web http://www.teamsassociation.org/
Dissolution
Dissolution 28 février 2014

La Formula One Teams Association (FOTA) est l'association des équipes de Formule 1 fondée le 29 juillet 2008 à Maranello[2]. Elle a pour objet de représenter les écuries auprès des instances officielles telles que la Fédération internationale de l'automobile. Depuis 2009, son président est Martin Whitmarsh[3] et son vice-président, depuis le 10 avril 2011, Éric Boullier[4]. L'association est dissoute le 28 février 2014.

Équipes[modifier | modifier le code]

L'association, présidée par Martin Whitmarsh, directeur général de McLaren, regroupe les équipes suivantes[5],[6]:

Écuries Pays ayant accordé
la licence d'engagement
Sièges
Force India Drapeau de l'Inde Inde Silverstone
Caterham F1 Team Drapeau de la Malaisie Malaisie Hingham
McLaren Racing Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Woking
Mercedes Grand Prix Drapeau de l'Allemagne Allemagne Brackley
Lotus F1 Team Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Enstone
Marussia F1 Team Drapeau de la Russie Russie Dinnington
Williams F1 Team Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Grove
Membres ayant quitté l'association [7]
Red Bull Racing Drapeau de l'Autriche Autriche Milton Keynes
Scuderia Ferrari Drapeau de l'Italie Italie Maranello
Sauber Drapeau de la Suisse Suisse Hinwil
Scuderia Toro Rosso Drapeau de l'Italie Italie Faenza[8]

Dissolution[modifier | modifier le code]

Le 28 février 2014, les équipes membres de la FOTA prennent la décision de ne pas poursuivre l'activité de l'association. Les souscriptions des équipes encore adhérentes n'ont pas été versées et son utilité est remise en cause ; la FOTA ne comptait plus que sept des onze équipes et n'avait plus autant d'influence.

Créée en 2008, la FOTA avait initialement pour but de permettre aux équipes de parler d'une seule voix pour réagir face aux projets de Max Mosley (FIA) et de Bernie Ecclestone (Formula One Management). Les écuries avaient même envisagé, en s'entendant sur les grands sujets politiques et commerciaux liés à la Formule 1, d'organiser un championnat parallèle. Les dissidences ont commencé à se faire jour au sein de la FOTA lorsqu'elle a évoqué la réduction des coûts et le contrôle des dépenses des équipes de Formule 1, provoquant notamment la prise de distance de Red Bull Racing, de la Scuderia Ferrari, de Sauber et de la Scuderia Toro Rosso[9],[10].

Oliver Weingarten, secrétaire général de la FOTA, déclare : « Nous confirmons que la FOTA a été aujourd'hui dissoute. C'est le résultat de la réévaluation de ses membres dans le nouveau paysage politique et commercial de la Formule 1[11],[10]. »

Bob Fernley, directeur adjoint de Force India déclare : « C'est une opportunité perdue pour les équipes. Personne n'en doute mais nous ne pouvons pas défaire ce qui nous a mené dans cette situation[11]. »

Il n'existe désormais plus de contre-pouvoir commun des écuries au moment de discuter de leurs intérêts commerciaux avec Bernie Ecclestone qui a renouvelé les Accords Concorde séparément avec chaque équipe engagée et selon des clauses différentes pour chaque équipe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FOTA Structure and Governing bodies », sur teamsassociation.org (consulté le 15 février 2012)
  2. (en) « F1 teams in new association bid », sur grandprix.com,‎ 29 juillet 2008 (consulté le 15 février 2012)
  3. « Whitmarsh reste Président de la FOTA », sur news.sportauto.fr,‎ 10 avril 2011 (consulté le 15 février 2012)
  4. « Boullier promu à la FOTA », sur lefigaro.fr,‎ 10 avril 2011 (consulté le 15 février 2012)
  5. « FOTA Teams », sur teamsassociation.org (consulté le 8 janvier 2010)
  6. (en) « Ferrari leaves FOTA », sur ferrari.com,‎ 12 février 2011 (consulté le 15 février 2012)
  7. [« La FOTA éclate, Ferrari et Red Bull s'en vont ! », sur toilef1.com,‎ 2 décembre 2011 (consulté le 15 février 2012)
  8. « Sauber suit Ferrari et Red Bull », sur lequipe.fr,‎ 8 décembre 2011 (consulté le 15 février 2012)
  9. http://www.toilef1.com/Les-teams-mettent-fin-a-la-FOTA.html
  10. a et b http://www.f1i.com/infos/fota-cest-fini/
  11. a et b http://motorsport.nextgen-auto.com/Officiel-La-FOTA-a-ete-dissoute,73097.html