Formula 1 (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Formula One.
Formula 1
image

Éditeur Psygnosis
Développeur Bizarre Creations[1]

Date de sortie PlayStation
Drapeau : Europe 13 septembre 1996[1]
Drapeau : États-Unis 30 septembre 1996
Drapeau : Japon 13 décembre 1996

Windows
Drapeau : Europe 1996
Genre Course de F1
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation, Windows
Média CD-ROM
Contrôle Manette de jeu

Formula 1, également appelé Formula One, est un jeu vidéo de course de Formule 1 développé par Bizarre Creations et édité par Psygnosis en 1996 sur PlayStation et Windows.

Il s'agit du premier jeu de la série Formula One.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Photo du logo américain du jeu Formula 1
Logo américain du jeu Formula 1.

Le jeu propose 17 circuits officiels, un mode arcade et un mode Grand Prix avec trois niveaux de difficulté. Le jeu implémente divers conditions climatiques et inaugure les commentaires de course, avec la voix de Philippe Alliot pour la version française.

Bien que sorti fin 1996, le jeu est basé sur la saison de Formule 1 1995 et inclut les 35 pilotes à avoir pris part à au moins un Grand Prix cette saison. Cela n'empêchera pas le jeu d'être l'un des plus gros succès commerciaux de l'année.

Pilotes/Écuries[modifier | modifier le code]

Écuries Modèle # Pilotes
Drapeau de l'Italie Mild Seven Benetton Formula Benetton B195 1
2
Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher
Drapeau de la Grande-Bretagne Johnny Herbert
Drapeau de la Grande-Bretagne Nokia Tyrrell Racing Tyrrell 023 3
4
Drapeau du Japon Ukyo Katayama
Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini
Drapeau de la Finlande Mika Salo
Drapeau de la Grande-Bretagne Rothmans Williams F1 Team Williams FW17 5
6
Drapeau de la Grande-Bretagne Damon Hill
Drapeau de la Grande-Bretagne David Coulthard
Drapeau de la Grande-Bretagne Marlboro McLaren Racing McLaren MP4/10 7
8
Drapeau de la Grande-Bretagne Mark Blundell
Drapeau de la Grande-Bretagne Nigel Mansell
Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen
Drapeau du Danemark Jan Magnussen
Drapeau du Japon Footwork Racing Footwork FA16 9
10
Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli
Drapeau du Japon Taki Inoue
Drapeau de l'Italie Max Papis
Drapeau de la Grande-Bretagne Simtek Simtek S951 11
12
Drapeau de l'Italie Domenico Schiattarella
Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen
Drapeau de l'Irlande Total Jordan Grand Prix Jordan 195 14
15
Drapeau du Brésil Rubens Barrichello
Drapeau de l'Irlande Eddie Irvine
Drapeau de la Grande-Bretagne Ursus Pacific Racing Pacific PR02 16
17
Drapeau de la France Bertrand Gachot
Drapeau de l'Italie Andrea Montermini
Drapeau de la Suisse Jean-Denis Delétraz
Drapeau de l'Italie Giovanni Lavaggi
Drapeau de l'Italie Parmalat Forti Corse Forti FG01-95 21
22
Drapeau du Brésil Pedro Diniz
Drapeau du Brésil Roberto Moreno
Drapeau de l'Italie Scuderia Minardi Minardi M195 23
24
Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini
Drapeau de l'Italie Luca Badoer
Drapeau du Portugal Pedro Lamy
Drapeau de la France Elf Ligier Ligier JS41 25
26
Drapeau de la Grande-Bretagne Martin Brundle
Drapeau de la France Olivier Panis
Drapeau du Japon Aguri Suzuki
Drapeau de l'Italie Agip Scuderia Ferrari Ferrari 412 T2 27
28
Drapeau de la France Jean Alesi
Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Drapeau de la Suisse Red Bull Sauber Sauber C14 29
30
Drapeau de l'Autriche Karl Wendlinger
Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen
Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b SCEE Press office, consulté le 5 mai 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]