Formation d'ingénieur en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Il existe deux filières de formation des ingénieurs diplômés[1]en Suisse :

Les deux filières se distinguent par leur enseignement: les écoles polytechniques se concentrent sur les sciences fondamentales et les hautes écoles spécialisées sur les sciences appliquées.

École polytechnique[modifier | modifier le code]

Haute école spécialisée[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

EPF / ETH :

HES :

Diplômes[modifier | modifier le code]

En Suisse, le titre d'ingénieur[3] est obtenu à partir du Bachelor of Sciences⁴ pour les HES, soit 3 années après la maturité (bac+3) contrairement à beaucoup de pays comme la France qui décernent le titre d'ingénieur seulement après un Master of sciences⁴ (bac+5). Dans les cas d'un diplôme d'une ETH, le titre est obtenu à partir du Master of Sciences, soit 4,5 à 5 années après la maturité (bac+5).

Ceci est dû, pour les HES, au fait que l'entrée en école d'ingénieurs est réservée aux porteurs d'une maturité professionnelle technique qui possèdent déjà un bagage de connaissances techniques et d'expériences en entreprise. Il est néanmoins possible pour les porteurs d'une maturité gymnasiale (bac général) d'y accéder en effectuant une année préparatoire de cours techniques (systèmes logiques ou électronique numérique, électrotechnique, CAO, matériaux, etc.).

Pour les écoles polytechniques, qui acceptent la maturité gymnasiale, la cadence des cours compense le manque de connaissances techniques. En effet, ces écoles sont réputées pour avoir un très haut niveau et donc des cours intenses et difficiles qui font leur réputation. Une année préparatoire facultative de cours de mathématiques spéciale (CMS) a été créée dans le but d'améliorer les chances de réussite des élèves (80 % de réussite pour les élèves ayant suivi le CMS contre seulement 60 % de réussite pour les autres.).

Les bacheliers, HES ou ETH peuvent ensuite suivre une formation post-grade (1 jour/sem pendant un an) ou effectuer un Master of Sciences[4] dans un domaine encore plus pointu (plein temps pendant 1,5 à 2 ans).

Les spécialités les plus reconnues au niveau mondial enseignées en Suisse sont :

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et remarques[modifier | modifier le code]

  1. Les ingénieurs diplômés sont ceux reconnus par l'office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT).
  2. ETH est l'abréviation germanophone de Eidgenössische Technische Hochschule. Elle correspond en français à école polytechnique fédérale ou EPF.
  3. Le titre d'ingénieur diplômé est protégé par la Loi fédérale. Les contrevenants sont passibles de poursuites, d'amende, voire de prison
  4. Ces titres correspondent au système d'enseignement du processus de Bologne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]