Formation de Hanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Formation de Hanson
Localisation
Coordonnées 84° 18′ S 166° 30′ E / -84.3, 166.584° 18′ Sud 166° 30′ Est / -84.3, 166.5  
Pays Antarctique
Informations géologiques
Période Jurassique
Âge 196,5 - 183,0 Ma
Formation supérieure Formation de Prebble
Formation inférieure Formation de Falla
Puissance moyenne 237 m
Lithologie principale tuf volcanique, grès tufacés
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
Formation de Hanson

La Formation de Hanson est une formation géologique située en Antarctique. Ce site fossilifère de la partie centrale de la chaîne Transantarctique a livré des restes de dinosaures du début du Jurassique.

Stratigraphie[modifier | modifier le code]

La Formation de Hanson est située à 4,1 km du mont Kirkpatrick, et à plus de 4 000 m d'altitude. Son nom provient de l'éperon Hanson (Hanson Spur), sa localité-type. Cette formation d'une puissance de 237,5 m, définie par D. H. Elliot en 1996, est constituée majoritairement de tufs volcaniques, de grès tufacés et de siltstones siliceux[1],[2].

Faune[modifier | modifier le code]

Crâne non restoré de l'holotype de Cryolophosaurus ellioti, FMNH PR1821

La Formation de Hanson est l'un des sites majeurs de fossiles de dinosaures en Antarctique. En 1991, le paléontologue William Hammer découvre dans ces roches (alors définies dans la partie supérieure de la Formation de Falla) des restes d'un dinosaure théropode, décrit en 1994 sous le nom de Cryolophosaurus[3]. Un genre de dinosaures sauropodomorphes, Glacialisaurus, dont les restes ont été collectés dans la partie inférieure de la formation, est décrit en 2007 par Nathan Smith et Diego Pol[4]. Deux autres spécimens de sauropodomorphes, dont un squelette presque complet d'un individu juvénile, ont été mis au jour[5].

La formation a livré également un humérus de ptérosaure et une dent identifiée comme une post-canine d'un tritylodonte[2],[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D. H. Elliot, « The Hanson Formation: a new stratigraphical unit on the Transantartic Mountains, Antarctica », Antarctic Science, vol. 8, no 4,‎ 1996, p. 389-394 (DOI 10.1017/S0954102096000569, lire en ligne).
  2. a et b (en) N. D. Smith, P. J. Makovicky, D. Pol, W. R. Hammer et P. J. Currie, « The Dinosaurs of the Early Jurassic Hanson Formation of the Central Transantarctic Mountains: Phylogenetic Review and Synthesis », U.S. Geological Survey and the National Academies,‎ 2007 (DOI 10.3133/of2007-1047.srp003, lire en ligne [PDF]).
  3. (en) William R. Hammer et William J. Hickerson, « A Crested Theropod Dinosaur from Antartica », Science, vol. 264, no 5160,‎ 1994, p. 828-830 (DOI 10.1126/science.264.5160.828).
  4. (en) Nathan D. Smith et Diego Pol, « Anatomy of a basal sauropodomorph dinosaur from the Early Jurassic Hanson Formation of Antarctica », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 52, no 4,‎ 2007, p. 657–674 (lire en ligne).
  5. (en) Nathan D. Smith (27-30 octobre 2013). « New dinosaurs from the Early Jurassic Hanson Formation of Antarctica, and patterns of diversity and biogeography in Early Jurassic Sauropomorphms » in GSA annual meeting. . 
  6. (en) William R. Hammer et Nathan D. Smith, « A Tritylodont Postcanine from the Hanson Formation of Antarctica », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 28, no 1,‎ 2008, p. 269-273 (DOI [269:ATPFTH2.0.CO;2 10.1671/0272-4634(2008)28[269:ATPFTH]2.0.CO;2]).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]