Formation audiovisuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les formations dans le cinéma et l'audiovisuel englobent tant les métiers techniques de l'image et du son que les métiers artistiques.
Ces formations ont souvent et de plus en plus de points communs, avec le développement de l'informatique, au cinéma, la télévision, les jeux vidéo, le multimédia et le Web.

Formations en France[modifier | modifier le code]

Avertissement[modifier | modifier le code]

Le nombre de formations au cinéma et à l'audiovisuel est en augmentation et en diversification constantes. De nouveau métiers apparaissent comme ceux du monde du jeu vidéo, ceux liés à l'évolution de l'environnement informatique et des réseaux, etc. Les débouchés professionnels ne semblent pas toujours augmenter dans les mêmes proportions[1].

Environ deux-tiers (estimation 2010) des métiers techniques de l'audiovisuel se pratiquent en France sous le statut particulier d'un CDD (notamment CDD d’usage) qui est celui des intermittents du spectacle[2].

Formation initiale[modifier | modifier le code]

Écoles supérieures publiques[modifier | modifier le code]

Recrutent sur concours et forment les cinéastes à un Bac + 5.

Universités[modifier | modifier le code]

Il existe d'autres moyens d'accéder à ces métiers, via l'université (IUP, MST, ou DESS), plus ciblée sur une formation de culture générale dans le domaine du cinéma et de l'audiovisuel que sur la pratique technicienne, en passant par un IUP Métiers de l'information et de la communication option production audiovisuelle[3].

Liste non exhaustive :

  • Université Michel de Montaigne Bordeaux 3
  • Université de Brest (ISB) - une des rares formations universitaires préparant aux métiers techniques de l'audiovisuel
  • Université Diderot Paris VII (UFR Lettre et Art-"Etudes cinématographiques")
  • Université Lille-III Charles de Gaulle - Licence - Arts-lettres-langues Arts - Etudes cinématographiques
  • Université de Lorraine, campus de Metz (Licence - Arts du spectacle : Etudes cinématographiques et audiovisuelles - master expertise et médiation culturelle parcours "Formation de formateurs à l'éducation aux images" et parcours "Valorisation du patrimoine cinématographique")
  • Université de Montpellier 3 Licence - Arts-lettres-langues Arts du spectacle - Parcours Etudes Cinématographiques et Audiovisuelles
  • Université de Poitiers (Institut francophone de formation au cinéma animalier de Ménigoute)
  • Université de Paris I - Panthéon - Sorbonne - Licence - Arts-lettres-langues parcours Cinéma
  • Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle - Département : Cinéma et Audio-Visuel (CAV)[4].
  • Université de Paris VIII - Saint Denis, (Licence: Arts du Spectacle Cinématographique.)
  • Université de Paris X - Nanterre (Paris Ouest) Licence - Arts-lettres-langues Arts du spectacle : cinéma et théâtre
  • Université de Paris-Est Marne-la-Vallée Licence - Arts-lettres-langues ARTS : Etudes cinématographiques et audiovisuelles
  • Université d'Aix-Marseille à Aubagne (Formations professionnalisantes aux niveaux Licence et Master)
  • Université de Strasbourg Licence - Arts du spectacle (Cinéma)
  • Studio National des Arts contemporains.
  • Université Rennes 2, Licence - Arts du spectacle : Etudes cinématographiques
  • Université de Toulouse II (ESAV)
  • Université de Valenciennes et du Hainault Cambrésis - Département audiovisuel
  • Université d'Evry - Master Image et Société : Documentaire et Sciences sociales

BTS d'Audiovisuel[modifier | modifier le code]

Formation Bac+2

Article détaillé : BTS audiovisuel.

Écoles privées[modifier | modifier le code]

proposent des formations, mais le coût des études est élevé[3].

  • EMC - École supérieure des métiers de l'image, du son et du web à Malakoff
  • SAE Institute à la Plaine Saint-Denis
  • ISIS (Institut Supérieur de l’Image et du Son) à Paris
  • EFA (École Française d'Audiovisuel) : formation aux métiers du son, de l'image, du multimédia et de l'internet
  • Institut international de l'image et du son
  • ESRA à Paris, Rennes et Nice
  • ARFIS à Lyon
  • EICAR à La Plaine Saint-Denis
  • ESEC
  • CLCF
  • CinéCréatis à Nantes
  • ACFA à Montpellier
  • Les Ateliers de l'Image et du Son, école supérieure de l'audiovisuel et des arts numériques à Marseille.

Formation professionnelle (ou continue)[modifier | modifier le code]

Une grande partie des réalisateurs le devient en passant par différents postes techniques tels que celui de l'assistant réalisateur, ou du directeur de la photographie ou Chef Opérateur du Son, Chef Monteur etc.

  • AFDAS (formation des intermittents du spectacle) supervise de nombreux stages et plans de formation.
  • La FÉMIS organise diverses formations: Formation continue - Université d'été - Atelier Ludwigsburg-Paris - Programme pour l'égalité des chances
  • Les Ateliers Varan créés sous l'impulsion de Jean Rouch forment par la pratique au cinéma documentaire (réalisation, montage, webdocumentaire, son, écriture...)
  • L'INA propose un catalogue de nombreux stages spécialisés.
  • Spicy Motion Formation video : un concept de formation vidéo et audiovisuelle sur le terrain à l'étranger et en France, organise diverses formations: réalisation et prise de vue en reportage ou documentaire, Asie, Europe
  • Les Ateliers Marie Trintignant : cet organisme de formation audiovisuelle propose des stages de formation professionnelle aux métiers du cinéma et de la télévision.
  • NEOFORM : organisme crée en 2012, né de la synergie de professionnels experts. L'organisme propose des stages de formation professionnelle aux métiers de la photographie, du cinéma, de la M.A.O. et de l'audiovisuel.
  • TVInstitute est un centre de formation spécialisé dans l'informatique et l'audiovisuel. Créée par une équipe de formateurs et de consultants spécialisés dans les technologies de l’information et de la communication, TV Institute est née de la volonté de rendre accessible à chacun la formation de son choix.

Formations en Europe[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive, la plupart des écoles dispensent tant des enseignements pour l'image que pour le son ou encore d'autres métiers du cinéma et de l'audiovisuel.

  • Allemagne : Deutsche Film und Fernsehakademie Berlin (DFFB)
  • Belgique : Il existe plusieurs écoles publiques et privées délivrant des diplômes d'ingénierie du son :
  • Danemark : École nationale du film de Copenhague
  • Grande-Bretagne : London Film School - National Film and Television School (NFTS) - Royal College of Arts
  • Pologne : École nationale de cinéma de Łódź
  • Russie : Institut d’État fédéral de cinématographie
  • Suisse : en Suisse, la formation d'ingénieur du son se fait en école privée :
    • Suisse Romande : CFMS (Lausanne) ; SAE (Genève)
    • Suisse Allemande : TTS (Aarau) ; SAE (Zürich)

Québec[modifier | modifier le code]

Au Québec, la formation d'ingénieur du son se fait au niveau collégiale. Le Cégep de Drummondville, le Collège d'Alma, L'institut d'enregistrement du Canada à Montréal, Musitechnic, Institut Trebass ainsi que le Campus Notre-Dame-De-Foy disposent d'une AEC(Attestation d'Études Collégiales) à temps plein échelonné sur 1 ans.

Au Québec, pour pouvoir porter le titre d'ingénieur l'on se doit d'être diplômé d'une université en ingénierie et de faire partie de l'ordre des ingénieurs du Québec[réf. nécessaire].

Maroc[modifier | modifier le code]

Au Maroc, la formation audiovisuelle se fait à l'ISMAC et a l'ISMC

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]