Forces de sécurité pakistanaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les forces de sécurité pakistanaises

Présentation[modifier | modifier le code]

Sous contrôle fédéral[modifier | modifier le code]

Forces militaires ou paramilitaires[modifier | modifier le code]

  • Armée pakistanaise, force de près de 600 000 soldats, sous l'autorité de la hiérarchie militaire.
  • Rangers pakistanais, groupe paramilitaire opérant surtout le long de la frontière est (100 000 hommes).
  • Frontier Crops, groupe paramilitaire chargé de la sécurité le long de la frontière ouest, avec l'Afghanistan (70 000 hommes).
  • Frontier Constabulary, groupe paramilitaire de police, opérant surtout dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (25 000 hommes).
  • Gardes côtes pakistanais, force paramilitaire de 2 500 hommes

Forces civiles[modifier | modifier le code]

  • Federal Investigation Agency, la FIA, chargé de mener des enquêtes criminelles (un peu similaire au FBI). La FIA est sous l'autorité du ministère de l'intérieur.
  • Forces anti-narcotiques, organisation des forces spéciales de police chargée de lutter contre le trafic de drogues (1 500 hommes).
  • Police des autoroutes et des routes nationales, créée en 1997 après l'apparition des premières autoroutes.
  • Académie de la Police nationale du Pakistan, chargée de la formation des officiers des agences de police civile.
  • Police des chemins de fer.

Sous contrôle des provinces[modifier | modifier le code]

Pendjab[modifier | modifier le code]

  • Police du Pendjab, elle forme la police chargée d'assurer la sécurité de la province du Pendjab (170 000 hommes). Elle a été formée en 1861 durant l'Empire britannique.
    • Police d'élite de Pendjab, branche spéciale formée en 1997 (5 000 hommes).
  • Gardiens de prison (Punjab Prisons), environ 12 000 hommes pour 50 000 détenus repartis dans 32 prisons de la province en 2010.

Sind[modifier | modifier le code]

  • Police du Sind, elle forme la police chargée d'assurer la sécurité de la province du Sind (99 000 hommes). Elle a été formée en 1843 durant l'Empire britannique.

Khyber Pakhtunkhwa[modifier | modifier le code]

  • Police frontalière, elle forme la police chargée d'assurer la sécurité de la province de Khyber Pakhtunkhwa (73 000 hommes)

Baloutchistan[modifier | modifier le code]

  • Police du Baloutchistan.