Forces de la sécurité centrale (Égypte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Des membres des Forces de la sécurité centrale
Les Forces de la sécurité centrale dans les manifestations de janvier 2011
Un véhicule des forces de la sécurité centrale incendié lors de la Révolution égyptienne de 2011.

Les Forces de la sécurité centrale (Quwat el-Amn el-Markazi, قوات الأمن المركزي) sont un des services de la police égyptienne dépendant du Ministère de l'Intérieur égyptien. Elles sont chargées de la protection de certains sites, comme les ambassades, de l'encadrement des manifestations, des opérations anti-émeutes et des opérations spéciales.

Ses effectifs sont estimés de 350 000 à 500 000 hommes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elles ont été formées sur le modèle des carabiniers italiens et de la gendarmerie française.

Lors de la Révolution égyptienne de 2011[modifier | modifier le code]

À compter du 28 janvier 2011[1], ce corps a été déployé en conjonction avec les moyens blindés de l'armée égyptienne dans les alentours de la place Tahrir pour endiguer le flot des manifestants. L'identification des activistes prenant part à ce climat insurrectionnel a été effectuée au travers de listes, assortie de menaces aux familles des personnes cochées[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]