Forces de défense d’Afrique du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau des Forces de défense d’Afrique du Sud entre 1994 et 2003.
Chef de la SANDF depuis 2011
George Meiring, dernier chef de la SADF (1993 à 1994) et premier chef de la SANDF (1994 à 1998)
Général Ngwenya, chef de la SANDF (2005 à 2011)
Soldats de la SANDF avec un Gecko 8x8 ATV en 2011.

La South African National Defence Force (SANDF - Force de défense nationale d'Afrique du Sud) est l'armée sud-africaine.

L'actuelle SANDF a succédé en 1994 à la SADF (South African Defence Force) en reprenant les anciennes forces militaires d'Afrique du Sud, celles des anciens bantoustans et celles des organisations de guérilla comme Umkhonto we Sizwe, l'Azanian People's Liberation Army (APLA) et les milices de l'Inkatha Freedom Party.

Formation[modifier | modifier le code]

La SANDF est composée de quatre corps :

Le chef militaire de la SANDF est nommé par le président d'Afrique du Sud. Il est choisi parmi l'un des quatre généraux des corps d'armée et est responsable devant le ministre de la défense. Depuis mai 2011 chef militaire de la SANDF est le général Solly Zacharia [1] La SANDF compte 55 000 soldats en service actif.

La South African Army en 2013[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Depuis 1999, l'armée de terre sud-africaine est organisée en 2 brigades. Ces deux brigades correspondent ensemble à :

  • 2 bataillons d'infanterie mécanisée,
  • 3 bataillons d'infanterie motorisée,
  • 10 bataillons d'infanterie légère,
  • 4 régiments d'artillerie,
  • 2 régiments de génie de combat.

À ces unités classiques s'ajoutent 1 régiment de construction, le 4e Régiment de planification et 1 régiment de renseignement tactique.

Chefs successifs de la SANDF[modifier | modifier le code]

  • Siphiwe Nyanda
  • Général George Meiring (1994-1998)
  • Général Siphiwe Nyanda (1998-2005)
  • Général Godfrey Ngwenya (2005-2011)
  • Général Solly Zacharia (depuis 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]