Forces armées philippines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces armées philippines
Sandatahang Lakas ng Pilipinas
Drapeau des Philippines
Drapeau des Philippines
Fondation 22 décembre 1935
Branches armée de terre, force aérienne, marine
Commandement
Président Benigno Aquino III
Secrétaire national à la Défense Voltaire Gazmin
Main-d'œuvre
Âges militaires 18-56 ans
Troupes régulières 200 000
Réservistes 170 000
Budgets
Budget 2,9 milliards de dollars US (2008)
Pourcentage du PNB 1,08 %

Les forces armées Philippines (en tagalog : Sandatahang Lakas ng Pilipinas, en espagnol : Fuerzas Armadas de Filipinas) comprennent une armée de terre, une marine et une force aérienne. Il s'agit d'une armée entièrement professionnelle qui a un total de 200 000 personnels actifs et plus de 170 000 réservistes en 2013. Son armement est peu sophistiqué par rapport aux autres armées régionales asiatiques.

Ses quartiers-généraux sont situés à Camp Aguinaldo basé à Quezon City. Durant la guerre froide, elles notamment participé à la guerre de Corée et à la guerre du Viêt Nam.

Son commandant en chef en est le président Benigno Aquino III et elle est engagée depuis 2001 au côté des États-Unis dans la guerre contre le terrorisme, les Philippines étant par ailleurs la proie d'une insurrection islamiste et communiste depuis 1969. Elles disposent d'un budget de 5,9 milliards de dollars selon une estimation 2013, soit 0,87 % du PNB.

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Canots pneumatiques de la marine des Philippines.

L'armée de terre philippine compte environ 75 000 hommes et est notamment engagée dans la lutte contre l'insurrection islamique dans le sud de l'archipel.

Force aérienne[modifier | modifier le code]

Article connexe : Force aérienne philippine.

L'armée de l'air philippine est en 2013 peu dotée de matériel moderne et ne dispose plus, depuis 2005, d'appareils de défense aérienne (date à laquelle les Northrop F-5 Freedom Fighter ont été retirés du service). Cependant, 2013 marquera surement le renouveau de l'armée de l'air philippine avec la probable finalisation d'un contrat d'acquisition portant sur douze T-50 Golden Eagle neufs[1].

Marine[modifier | modifier le code]

Article connexe : marine philippine.
Le Corps des Marines des Philippines durant un exercice amphibie, 2009.

La marine philippine est relativement faible par rapport à ses voisines avec, en 2012, 54 bâtiments, l'immense majorité de seconde main, pour 18 000 tonnes[2]. Elle comprend par ailleurs un corps de Marines, équipé par les Américains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]