Forces armées chiliennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Fuerzas Armadas de Chile dépendent du ministerio de defensa de Chile (ministère de la Défense du Chili), et sont composées des branches armées suivantes :

La Constitución Política de Chile (la constitution) les charge de défendre le pays et établit son caractère essentiel dans la sécurité nationale. Après la cavale de l'ex-vice directeur de la DINA Raúl Iturriaga en 2007, l'armée chilienne a cessé de financer la défense juridique des militaires inculpés pour les crimes commis lors de la dictature de Pinochet[1].

Organisation générale[modifier | modifier le code]

Structure de l'armée chilienne en 2006

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armée chilienne.

Marine de guerre[modifier | modifier le code]

Le Buque Escuela Esmeralda. Navire-école de la Armada de Chile, qui fut employé comme centre de détention et de torture sous Pinochet, de 1973 à 1980[2].

Force aérienne[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Huchon, Fin de cavale pour le tortionnaire chilien Raul Iturriaga, Rue89, 21 août 2007
  2. Niegan libertad en crimen de sacerdote en la Esmeralda, La Nacion, 3 May 2008 (es)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :