Forces armées antiguaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces royales de défense d'Antigua-et-Barbuda
Royal Antigua and Barbuda Defence Force
Fondation 1981
Branches Régiment d'Antigua-et-Barbuda
Gardes-côtes
Corps des cadets
Quartier-général Camp Blizard
Commandement
Premier-ministre Baldwin Spencer
Main-d'œuvre
Âges militaires 18
Disponibles au service militaire 21 141 (estimations 2010)[1] hommes
24 056 (16-49 ans) (estimations 2010)[1] femmes
Aptes au service militaire 17 676 (16-49 ans) (estimations 2010) [1] hommes
Atteignant l'âge militaire chaque année 806 (estimations 2010)[1]  hommes
799 (estimations 2010) femmes
Actifs ~ 170
Réservistes 75

La Royal Antigua and Barbuda Defence Force (RABDF) est l'armée d'Antigua-et-Barbuda. Elle assure différents rôles comme la sécurité intérieure, la lutte contre le trafic de drogues, les cérémonies officielles, l'aide aux programmes gouvernementaux, l'aide lors de catastrophes naturelles, le maintien de l'ordre en coopération avec la police etc. C'est une des plus petites armées au monde avec 245 personnes, ainsi sert-elle plus à des opérations civiles qu'à se préparer à faire face à un éventuel et hypothétique agresseur extérieur.

Organisation[modifier | modifier le code]

La Force de défense est composée de quatre unités :

  • Le 1er bataillon du Régiment d'Antigua-et-Barbuda. C'est l'unité d'infanterie et de combat des forces armées antiguaises ;
  • L'unité de service et de soutien est créée en 1997. Elle fournit un appui administratif et logistique (génie militaire) au restant des troupes ;
  • Les gardes-côtes dont l'effectif est de 45 hommes. C'est la composante maritime des forces antiguaises, elle est composée de quatre unités :
    • Le quartier général ;
    • Une unité du génie ;
    • Une unité administrative ;
    • L'unité opérationnelle composée d'une flottille de trois navires (1 Dauntless, 1 Point et 1 Swift).
  • Le corps des cadets est la dernière unité de la RABDF.

Précédents déploiements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]