Force opérationnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une force opérationnelle, appelée task force en anglais, est une forme d'organisation temporaire créée pour exécuter une tâche ou activité donnée. Initialement créée dans la marine de guerre des États-Unis, le concept s'est répandu au point d'être à présent utilisé dans beaucoup d'organisations, telles que des entreprises, qui créent des forces opérationnelles pour exécuter des missions temporaires de protection et de surveillance.

Forces navales[modifier | modifier le code]

United States Navy[modifier | modifier le code]

Le concept de force opérationnelle fut introduit dans la marine de guerre des États-Unis début 1941, afin d'accroître la flexibilité de fonctionnement. À cette époque, la marine était organisée en divisions, escadrons et flottes. Le concept de force opérationnelle permettait de créer une organisation temporaire en empruntant des navires de différentes divisions sans devoir formellement réorganiser les flottes, et de la dissoudre aussi simplement qu'elle avait été créée lorsqu'elle avait perdu son utilité. Le concept fonctionna très bien, et à la fin de la guerre, plus de 200 forces opérationnelles avaient été créées.

Chaque force opérationnelle se voyait attribuer un nombre de deux chiffres. Le premier se référait au numéro de la flotte dont la force opérationnelle provenait, le second étant une incrémentation. Un numéro n'est cependant pas unique. Ainsi, il y a eu une task force 76 (TF 76) pendant la Seconde Guerre mondiale et une autre pendant la guerre du Viêt Nam.

Une task force était subdivisée en task groups, identifiés par une décimale (comme le task group 11.2 ou TG 11.2) et en task units (telle que TU 11.2.1). Les navires constitutifs, ou task elements, étaient eux-mêmes numérotés, et le TE 11.2.1.2 sera le second navire de la TU 11.2.1.

La marine américaine continue à utiliser des task forces, notamment sous forme de joint task force si la TF incorpore des éléments d'autre branches des forces armées.

Certaines forces opérationnelles de la United States Navy ont été efficaces pendant la Seconde Guerre mondiale : Task Force 11, Task Force 16, Task Force 17, Task Force 38, Task Force 61, Task Force 78 ou Task Force 88.

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Royal Navy développa son propre système de forces opérationnelles qui se virent attribuer des lettres. Par exemple, la force stationnée à Gibraltar était la Force H, tandis que la force stationnée à Singapour en décembre 1941 était la Force Z.

Forces spéciales[modifier | modifier le code]

Dans le monde militaire, et notamment dans les forces spéciales, les task forces désignent des unités établies pour un objectif précis et qui réunit des hommes d'unités différentes. Le but de ces task forces est de créer des unités autonomes s'affranchissant des contraintes et lenteurs bureaucratiques. Les Américains utilisent le terme joint task force (force opérationnelle interarmées) lorsque la TF réunit des éléments d'unités de différentes forces armées (US Army, US Marine Corps, US Air Force et US Navy), et le terme combined joint task force (force opérationnelle interarmées combinée) lorsqu'elle réunit des éléments de pays différents.

Beaucoup de forces opérationnelles ont été créées au cours de l'histoire. Elles peuvent être nommées de différentes manières, mais deux types de dénomination sont prépondérants : les appellations comportant un nom (souvent un nom d'arme blanche : TF Sword, TF K-Bar, etc) et celles affectées d'un nombre (Task Force 11, Task Force 121).

Il existe quelques cas où le terme « Task Force » désigne une unité permanente, comme la Deuxième Force opérationnelle interarmées canadienne et la Task Force sud-africaine.

Monde civil[modifier | modifier le code]

Dans le domaine civil, une force opérationnelle désigne un groupe de travail auquel on donne des objectifs précis, souvent à court terme. Par exemple, le conseil de direction d'une entreprise faisant face à des problèmes de rentabilité, peut décider de créer une force opérationnelle de plusieurs individus dont l'objectif sera la diminution des coûts de production.

Culture Populaire[modifier | modifier le code]

  • Dans les jeux vidéo Modern Warfare 2 et Modern Warfare 3, Le joueur incarne un membre d'une Task Force fictive, la Task Force 141, qui est chargée entre autres de combattre l'organisation de l'un des principaux antagonistes de la série, Vladimir Makarov, un terroriste Russe.
  • Dans Far cry 3, Willis, l'agent infiltré est exfiltré par la Task Force 141.

Voir aussi[modifier | modifier le code]