Force de sécurité de la République turque de Chypre du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Force de sécurité de la République turque de Chypre du Nord
Güvenlik Kuvvetleri Komutanlığı
Fondation 1958
Commandement
Commandant en chef Maj. gén. Özer Türkmen
Main-d'œuvre
Actifs 9 000
Réservistes 7 000
Industrie
Fournisseurs étrangers Drapeau de la Turquie Turquie

La force de sécurité de la République turque de Chypre du Nord (turc : Güvenlik Kuvvetleri Komutanlığı), souvent abrégé en KKTC est la force de sécurité et militaire de la République turque de Chypre du Nord, dont l'indépendance est reconnue par la seule Turquie et que l'ONU considère comme un territoire sous occupation. La force interarmes compte 9 000 hommes, principalement des conscrits Chypriotes turcs âgés de 20 à 40 ans. Elle est épaulée par les 30 000 soldats des forces armées turques stationnées sur l'île.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'indépendance de 1960, la communauté chypriote turque maintenait sa propre force paramilitaire (le Türk Mukavemet Teşkilatı ou TMT), formée et équipée par l'armée turque. En 1967, cette force est rebaptisé Mücahit (chasseur), puis Force de sécurité chypriote turque en 1975[1]. En 1974, la Turquie a mené une invasion terrestre de Chypre dans le but de protéger la population de la minorité turque après le coup d'État de 1974 et la tentative d'union de l'île avec la Grèce.

En 2009, cette force est organisée en quinze bataillons et deux brigades, équipés d'armes légères et de mortiers

Source[modifier | modifier le code]

  1. Turkey: A Country Study, p.350. Kessinger Publishing, 2004 (ISBN 1-4191-9126-8).

Complément[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]