Force d'intervention de la Police nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FIP.
FIPN
Force d’intervention de la Police nationale
Période Depuis le 1er décembre 2009
Pays Drapeau de la France France
Branche Police Nationale
Effectif 500
Composée de RAID
GIPN
BRI-BAC de la préfecture de police de Paris
BI de la préfecture de police de Paris
Garnison Bièvres, Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Rennes, Paris, Pointe à Pitre, Nouméa, Saint-Denis de la Réunion
Commandant historique Amaury de Hauteclocque
L'argument Affiliation(valeur <nowiki>Direction générale de la Police nationale</nowiki>) n'existe pas dans le modèle appelé
L'argument rôle(valeur <nowiki>Contre-terrorisme
Prise d'otages</nowiki>) n'existe pas dans le modèle appelé

La force d’intervention de la Police nationale (FIPN) est une structure opérationnelle de la Police nationale française visant à coordonner les groupes d'interventions des différentes forces spéciales de la Police nationale et organique, regroupant le RAID et ses sept antennes régionales, les GIPN métropolitains.

Présentation[modifier | modifier le code]

Créée officiellement en janvier 2011, la force d’intervention de la Police nationale coordonne les groupes d’interventions suivants :

Depuis le 1er janvier 2014, la FIPN est également une structure organique regroupant administrativement — budget, ressources humaines, recrutement, formation, etc. — et opérationnellement le RAID et les sept GIPN métropolitains.

Commandement[modifier | modifier le code]

Opérations[modifier | modifier le code]

La première opération de la FIPN s'est déroulée le 9 janvier 2015 contre le preneur d’otages de la Porte de Vincennes, Amedy Coulibaly[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ils étaient auparavant placés sous l'autorité du directeur central de la Sécurité publique (DCSP).
  2. Anciennement la brigade « anti commando » de la préfecture de police (BRI-BAC) et gardant ses traditions.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]