Force arabe de dissuasion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La force arabe de dissuasion était une force d'intervention militaire créé par la Ligue arabe.

En octobre 1976, alors que la guerre du Liban s'aggrave, la Ligue arabe, après les sommets de Ryad et du Caire, créa une force d'intervention composée essentiellement de syriens, mais également d'autres pays arabes dont l'Arabie saoudite et la Libye. Bien qu'ayant une présence symbolique au Liban, la force entre dans le commandement direct de la Syrie. Elle intervient alors que la Syrie était intervenue au Liban le 1er juin 1976 à l'appel des milices chrétiennes. Le sommet de Ryad a légitimé cette intervention, avec la création de cette Force arabe, avec l'accord de Soleimane Frangié, président de la République libanaise, et Yasser Arafat, chef de l'Organisation de libération de la Palestine.

La Force arabe de dissuasion est composée de 30 000 hommes dont 25 000 sont Syriens.

Au printemps 1979, alors que la Ligue arabe allonge le mandat de la Force arabe, les troupes soudanaises, saoudiennes, émiratis et libyennes quittent le Liban, ce qui renforce la présence syrienne, désormais composée de 40 000 hommes.

En juin 1983, un an après l'invasion et l'occupation d'une partie du Liban par Israël, le président Amine Gemayel dissout la Force arabe de dissuasion.