Force aérienne royale d'Oman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Al-Quwwat al-Jawiyya al-Sultaniyya al-'Umaniyya
Force aérienne du Sultanat d'Oman
Image illustrative de l'article Force aérienne royale d'Oman

Période 1959 - présent
Pays Drapeau d'Oman Oman
Allégeance Sultan d'Oman
Type Force aérienne
Fait partie de Forces armées omanaises
Couleurs Roundel of the Royal Air Force of Oman.svg
Équipement ~100 aéronefs
Guerres Guerre du Dhofar
Guerre du Golfe
Commandant Air Vice-Marshal Matar bin Ali Al Obaidani

La Force aérienne royale d'Oman (Arabe : Al-Quwwat al-Jawiyya al-Sultaniyya al-'Umaniyya) est la branche aérienne des forces armées du Sultan d'Oman.

Histoire[modifier | modifier le code]

La force aérienne du Sultanat d'Oman (FASO) a été formé avec le personnel et des aéronefs britanniques en mars 1959. Le premier avion était un Scottish Aviation Pioneer transféré à partir de la Royal Air Force. Le premier avion armé fut le Percival Provost.

En 1968, la FASO reçut le premier des 24 avions de formation et d'attaque au sol BAC Strikemaster pour les opérations contre les insurgés dans la région du Dhofar. En 1974, la FASO est élargie grâce aux commandes de Britten-Norman Islander, BAC 1-11, Vickers VC-10 et de 32 avions d'attaque au sol Hawker Hunter. En 1977, le SEPECAT Jaguar rejoint la force aérienne omanie, suivi dans les années 1980 par le BAe Hawk.

En 1990 la FASO est renommée Force aérienne royale d'Oman (FARO). Le Sultanat d'Oman ne participera que très discrètement dans la coalition anti-irakienne durant la Guerre du Golfe. En 1993 et ​​1994, la FASO remplaça ses chasseurs Hawker Hunter par quatre de BAe Hawk Mk 103 principalement comme chasseurs-formation et 12 monoplaces Hawk Mk 203, équipé de radar APG-66H. En septembre 1997, après l'évaluation de nouveaux avions de combat, la RAFO a décidé de mettre à niveau et d'étendre la durée de service de ses 17 chasseurs d'attaque au sol SEPECAT Jaguar jusqu'à ce la deuxième décennie du XXIe siècle. Un contact a été mis en place avec le ministère de la Défense du Royaume-Uni pour moderniser l'avionique des Jaguar pour 40 millions de dollars. En 2005, les livraisons des F-16, équipés d'un GPS/INS améliorées, ont commencé. L'aéronef peut transporter un lot de missiles avancés; le missile AGM-88 HARM, JDAM, AGM-154 JSOW et WCMD. Les Block 50 sont propulsés par le F110-GE-129, tandis que les Block 52 utilisent le F100-PW-229.

Oman est un client potentiel pour l'achat d'Eurofighter Typhoon ou bien de JAS 39 Gripen[1]. Cependant, le 3 août 2010, l'Agence de coopération de sécurité de défense des États-Unis a informé le Congrès d'une vente éventuelle de 18 F-16 Block 50/52 en direction du Sultanat d'Oman pour un contrat d'une valeur de 3,5 milliards USD. En plus des nouveaux chasseurs, le contrat prévoit la mise à niveau des 12 F-16 C/D existants dans l'inventaire de la FASO[2]. Le 14 décembre 2011, il a été annoncé qu'Oman ait accepté d'acheter 12 autres F-16C/D Block 50 pour renforcer la flotte des 12 F-16 C/D déjà en service[3].

Un avion SEPECAT Jaguar s'approche d'un Iliouchine Il-38 de patrouille maritime soviétique en mai 1987. En raison du camouflage de ce Jaguar, cet avion semble être un Jaguar S(O).1 de la force aérienne du Sultanat d'Oman. La Jaguar transporte un missile air-air AIM-9 Sidewinder.

Inventaire[modifier | modifier le code]

Aéronefs[modifier | modifier le code]

Aéronefs Origine Type En service[4] Versions Notes
Avion de chasse
Lockheed F-16 Fighting Falcon Drapeau des États-Unis États-Unis Avion multirôle 8 (18)
4 (6)
F-16C
F-16D
Achat de 12 autres F-16 Block 50 en décembre 2011[5].
BAE Systems Eurofighter Typhoon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Avion multirôle 0 (12) Livraisons en 2017[6].
SEPECAT Jaguar Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Avion multirôle 2
16
S
B
Un total de 27 SEPECAT Jaguar livrés[7],[8],[9].
BAe Hawk Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Avion d'entraînement
Attaque au sol
4
11
Hawk 103
Hawk 203
Un total de 5 Hawk 103 livrés, dont 1 ex-Canadien.
Avion-école
BAe Hawk Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Avion d'entraînement 12 Hawk 128 Livraisons en 2017[10].
Pilatus PC-9 Drapeau de la Suisse Suisse Avion d'entraînement 12 PC-9M
PAC MFI-17 Mushshak Drapeau du Pakistan Pakistan Avion d'entraînement 7 8 livrés.
Scheibe Falke Drapeau de l'Allemagne Allemagne Avion d'entraînement 2
Avion de transport
Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport 3
0 (3)
C-130H
C-130J-30
Un C-130J-30 doit être livré à la mi-2012[11]. 2 autres commandés en août 2010[12].
Airbus A320 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Avion de transport 2 A320CJ
Dornier Do 228 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Avion de transport léger 2 Do 228-100
Short SC.7 Skyvan Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Avion de transport léger 12 Skyvan 3M
Hélicoptère
Eurocopter EC225 Super Puma Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère de transport 4 Transférés à l'escadrille royale omanaise
Aérospatiale AS350 Écureuil Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire 3 AS 550 Pour l'escadrille royale omanaise
AS-332 Super Puma Drapeau de la France France Hélicoptère de transport 2 AS 332
Agusta-Bell AB205 Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Hélicoptère de recherche et de sauvetage 21 AB205A-1 Pour être retirés et remplacés par le NH90 et Lynx Mk 120. Un total de 37 livrés et 3 loués en provenance d'Iran.
Bell 206 Jet Ranger Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère multi-usage 3 7 livrés.
Agusta-Bell AB212 Twin Huey Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Hélicoptère utilitaire 3
Bell 214 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère utilitaire 5
6
Bell 214
Bell 214ST
Bell UH-1 Iroquois Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère de transport 20 HH-1H
NHIndustries NH90 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère multirôle 0 (20) NH90 TTH
AgustaWestland AW139 Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Hélicoptère polyvalent 4 (10) 10 achetés pour l'Escadre de aérienne de la police royale omanaise.
Westland Lynx Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Hélicoptère polyvalent 15 Lynx Mk 120 16 livrés

Missiles Air-Air[modifier | modifier le code]

Missiles Air-Sol[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://tacticalreport.com/view_news/Royal_Air_Force_of_Oman_JAS_39_Gripen_and_Eurofighter_Typhoon/1229
  2. http://www.dsca.mil/PressReleases/36-b/2010/Oman_10-40.pdf
  3. Hoyle, Craig. "Omani F-16 deal means continued wait for Eurofighter." Flight International via flightglobal.com, 14 décembre 2011. Extrait: 18 décembre 2011.
  4. Omani military aviation OrBat
  5. http://www.defense.gov/contracts/contract.aspx?contractid=4684
  6. (en) « BAE Systems wins £2.5bn Oman Hawk and Typhoon contract » (consulté le 2012-12-21)
  7. Oman shows interest in Eurofighter Typhoon
  8. Oman 'wants to buy' Eurofighter planes from the UK BBC, 2 avril 2010
  9. Oman edges closer to Typhoon deal, says UK Flightglobal, 9 avril 2010
  10. (en) « Oman commande douze Eurofighter Typhoon » (consulté le 2012-12-21)
  11. "Sultanate of Oman |Acquires C-130J Super Hercules". Reuters, 5 juin 2009
  12. (en) « The C-130J: New Hercules & Old Bottlenecks » (consulté le 21/08/2010)