Force X (force chinoise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un peloton de la Force X à l'entraînement

La Force X était le nom de code donné par l'état-major allié de l'Asie du sud-est à un groupe de divisions de l'Armée nationale révolutionnaire chinoise.

Ces divisions, commandées notamment par les généraux Sun Li-jen et Yao-shiang Liao, relevaient de 1942 à 1944 de l'autorité du général américain Joseph Stilwell, puis, de 1944 à 1945, de celle du général britannique Daniel Sultan.

Les divisions chinoises qui allaient composer la Force X faisaient partie des troupes alliés rescapées qui se réfugièrent en 1942 en Inde pour fuir l'offensive nipponne lors de la première phase de la campagne de Birmanie (notamment la bataille de Yenangyaung). Elles furent assignées à Ramgarh (État de Jharkhand) où elles furent entraînées par l'armée américaine et équipées aux frais de l'armée britannique.

Avec l'appui de l'unité Galahad, des Chindits et de la Force Mars, la Force X devint, à compter de 1943, le fer de lance de la reconquête de la Haute Birmanie par les alliés. Ses divisions les plus illustres étaient regroupées sous le nom de Nouvelle 1ère armée, sous les ordres de Sun Li-jen.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Yanic Laquerre, La Force X : Fer de lance de la reconquête en haute Birmanie, 2ème Guerre Mondiale #35,octobre-novembre 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Chinese Army India-Burma Campaign, A unique pictorial history from a Chinese perspective, [1]

Article connexe[modifier | modifier le code]