Forêt de Kampinos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt de Kampinos
Boisement humide de Kampinos
Boisement humide de Kampinos
Localisation
Coordonnées 52° 19′ 25″ N 20° 35′ 54″ E / 52.32372344, 20.5983128652° 19′ 25″ Nord 20° 35′ 54″ Est / 52.32372344, 20.59831286  
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Voïvodie Mazovie
Compléments
Protection Réserve de biosphère
Réseau Natura 2000
Statut Parc national
Administration Kampinosky Park Narodowy
Essences Aulne, Bouleau

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Forêt de Kampinos
Zone inondée de la forêt de Kampinos, au début du printemps
Élan, réintroduit dans le parc et en Pologne, il contribue activement à l'entretien des milieux ouverts et des zones humides (faucardage)
Les zones humides ouvertes accueillent de nombreux oiseaux d'eau nicheurs et migrateurs, dont la grue cendrée

La forêt de Kampinos (Puszcza Kampinoska en polonais) est une forêt polonaise située dans une vallée dite vallée de Varsovie près de la capitale polonaise. La plus grande partie de cette forêt appartient au parc national de Kampinos. Ses éléments les plus caractéristiques sont les dunes intérieures et un vaste complexe de zones humides.

Flore[modifier | modifier le code]

Les contrastes et la variété induits par la grande diversité d'habitats sont accentués par une grande variété de fleurs, des dunes surmontées par des forêts de pins. La flore du parc est représentée par 1100 espèces dont "La feuille de cuir", relique de l’époque glaciaire, et elle nourrit et abrite de nombreux mammifères, oiseaux, invertébrés, lichens et champignons.

Faune[modifier | modifier le code]

Réintroductions[modifier | modifier le code]

Le Gouvernement polonais a souhaité en 1951 réintroduire l'élans dans la Forêt de Kampinos d'où le dernier des élans (Alces alces) connus a disparu (tué à la chasse) au XVIIIe siècle.
Les élans réintroduits proviennent de la Biélorussie voisine. Ils ont d’abord été élevés dans un enclos avant d'être libérés dans l'habitat forestier en 1958. De ce noyau de recolonisation (renforcé de quelques autres spécimens réintroduits dans le nord-est du district de Rajgród), est née une population dispersée qui a réussi à établir quelques nouveaux noyaux de populations dans d'autres secteurs de la Pologne où cette réintroduction est considérée comme un succès ;

  • de 1962 à 1965, la croissance démographique du groupe d’élans de la Forêt de Kampinos a été de + 20%/an en moyenne, et de 1961 à 1966,
  • les gestionnaires du Parc national de Kampinos ont noté que 30 % des naissances étaient des jumeaux.
  • La population des élans dans Kampinos est aujourd’hui (2005) estimée à environ 100 à 120 individus (soit 3 à 4 individus par 1000 hectares).

Des lynx ont également été réintroduits dans cette région[1], qui contribueront à réguler la population d’élans (animaux malades ou atteint de problèmes congénitaux liés à une faible diversité génétique).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source (en)