Forêt ancienne du mont Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forêt ancienne du mont Wright
Image illustrative de l'article Forêt ancienne du mont Wright
Le mont Wright vu de la rue Crawford à Stoneham-et-Tewkesbury.
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Capitale-Nationale
Ville proche Stoneham-et-Tewkesbury
Coordonnées 47° 00′ 50″ N 71° 20′ 26″ O / 47.013971, -71.3405847° 00′ 50″ Nord 71° 20′ 26″ Ouest / 47.013971, -71.34058  
Superficie 1,90 km2 [1]
Création 1979[1]
Administration Municipalité des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury
Association forestière Québec métropolitain

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Forêt ancienne du mont Wright

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Forêt ancienne du mont Wright

Le parc de la forêt ancienne du mont Wright est un parc public et une aire protégée à Stoneham-et-Tewkesbury au Québec (Canada). Il est situé sur le bord de la route 175[2] à 30 kilomètres au nord de la ville de Québec à l'entrée de la Réserve faunique des Laurentides, en direction de la région de Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le parc est la propriété de la municipalité des cantons-unis de Stoneham et Tewkesbury qui a acquis ce site, autrefois privé, par la voie d’un legs testamentaire en 1979[3]. Il porte le nom des anciens propriétaires.

Le territoire du mont Wright a été reconnu comme écosystème forestier exceptionnel (EFE) en 1997 par le ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs du Québec[4].


Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1842 que Thomas Wright acheta la montagne et les terres environnantes. Plusieurs générations de Wright y vécurent et occupèrent une petite habitation et ce jusqu'au décès du dernier survivant de la famille: Sydney Wright en 1972.
À ce moment 2 testaments furent trouvés. Un premier où il léguait ces terres à la municipalité de Stoneham et où il stipulait qu'il désirait que le site reste à l'état naturel et devienne un parc à la mémoire de sa famille. Dans un second testament le site était légué à un ami de la famille, un marchand de bois et ce sans condition. Celui-ci ayant manisfesté l'intention d'en faire l'exploitation forestière, un long processus juridique fut alors entrepris par la municipalité afin de faire valoir ses droits et protéger l'écosystème[5]. Ce n'est que 7 ans plus tard que la Cour suprême du Canada rendit son jugement en faveur de la municipalité[6]. Celle-ci en prit aussitôt possession et en fit un parc de conservation qui ne fut finalement ouvert au public qu'en 2002 après qu'on y eut effectué des aménagements.

Relief[modifier | modifier le code]

Un des nombreux rochers du mont Wright

Le relief du parc est typique à celui de la région soit de haut sommets entrecoupés de vallées étroites. Le mont Wright, d'une hauteur de 483m est presque entièrement couvert par des pentes inférieures à 30 % sauf dans sa partie ouest où les pentes peuvent atteindre 75 % d'inclinaison. Ce versant de la montagne est jonché de nombreux blocs rocheux provenant de l'écroulement d'une partie de la paroi rocheuse de la montagne. Il existe aussi de nombreuses falaises sur son versant sud[7].

Géologie[modifier | modifier le code]

La région du mont Wright fait partie du bouclier canadien et les assises du mont sont constituées de granit et de gneiss. La montagne n'a pas été aplanie lors du pléistocène car ces roches sont constituées de minéraux très résistants tels que le quartz et le feldspath.

La forêt[modifier | modifier le code]

Cet ensemble forestier occupe un territoire de 190 hectares, soit 1.9km². Le mont Wright abrite deux forêts anciennes : une érablière à bouleau jaune et hêtre d'Amérique et une bétulaie jaune à sapin reconnues comme écosystèmes forestiers exceptionnels par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec[8]. La raison de cette reconnaissance est que ces écosystèmes n'ont jamais fait l'objet d'une coupe forestière et qu'ainsi plusieurs peuplements ont atteint une pleine maturité.

Écorce de bouleau jaune

Bouleau jaune[modifier | modifier le code]

Bouleau jaune

Les bouleaux jaunes sont présents dans une érablière à bouleau jaune et hêtre d'une superficie de 101.7 ha ainsi que dans une bétulaie jaune à sapin baumier de 16.4 ha. Certains bouleaux jaunes atteignent une hauteur de 30 mètres et ont un diamètre de 142 centimètres. Notons aussi que certains de ceux répertoriés au mont Wright atteignent l'âge respectable de 270 ans[9], ce qui est exceptionnel. La sauvegarde du bouleau jaune (appelé familièrement merisier au Québec) et de son habitat est essentielle car l'arbre a été choisi par le Gouvernement du Québec comme étant l'arbre emblématique de la province[10].

Épinette rouge

Épinette rouge[modifier | modifier le code]

Les épinettes rouges sont présentes dans une pessière de 32.8 ha et une sapinière de 25.6 ha. La pessière figure sur des pentes abruptes au sommet de la montagne. Dans ce milieu, le sol est mince et le drainage rapide. Les épinettes rouges peuvent y atteindre une hauteur de 18 mètres et un diamètre moyen de 30 à 40 cm. Certains de ces arbres ont 245 ans d'âge. Dans la sapinière située en bas de pente, les épinettes n'ont guère plus de 70 ans à cause de la proximité de l'ancienne résidence familiale et des activités agricoles qui s'y pratiquaient à une certaine époque.

Autres peuplements[modifier | modifier le code]

Finalement, notons qu'on trouve dans cette forêt un peuplement composé de feuillus intolérants qui est d'une superficie de 12.6 ha. Celui-ci n'a guère plus de 30 ans et est qualifié de non homogène car le terrain était utilisé il n'y a pas si longtemps pour fin d'agriculture, de pâturage ainsi que comme voie d'accès[11].

La faune[modifier | modifier le code]

Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright constitue un habitat idéal pour de nombreux animaux[12]:

Cerf de virginie
En parcourant le mont Wright
  • Ours noir
  • Orignal
  • Cerf de Virginie
  • Renard roux
  • Coyote
  • Porc-épic
  • Raton laveur
  • Hermine
  • Lièvre d'Amérique
  • Souris à pattes blanches
  • Grande musaraigne
  • Crapaud d'amérique
  • Grenouille
  • Rainette crucifère
  • Salamandre cendrée
  • Couleuvres rayées et vertes
  • Oiseaux: Cardinal à poitrine rose, Tangara écarlate, Grive solitaire, Merle d'Amérique, Chouette rayée, Épervier brun, Buse à queue rousse, pic.

Activités[modifier | modifier le code]

Paroi d’escalade au mont Wright

Sentiers pédestres[modifier | modifier le code]

Des sentiers pédestres d'une longueur totale de 6.5km ont été aménagés dans le parc[13]. Des panneaux d’interprétation portant sur l’histoire de la famille Wright, sur celle de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury, sur les écosystèmes forestiers exceptionnels ainsi que sur le maintien de l’intégrité écologique ont été réalisés dans les différents sentiers du parc[8]. En hiver, les sentiers peuvent être parcourus en raquette.

Escalade[modifier | modifier le code]

Le centre de ski de Stoneham vu du sommet du mont Wright en hiver

On peut exercer l'escalade sur le mont Wright (483 mètres). Le site est utilisé principalement pour l'initiation de nouveaux grimpeurs et accredité par la Fédération d'escalade et de montagne du Québec[14].

Belvédère[modifier | modifier le code]

Une ancienne aire de lancement de deltaplanes qui était abandonnée a été sécurisée. Elle est maintenant utilisée comme belvédère, ce qui permet d'avoir un point de vue direct sur la municipalité et les montagnes avoisinantes.

Activités proscrites[modifier | modifier le code]

Afin de sauvegarder le milieu naturel, il est interdit d'utiliser un vélo de montagne ou un véhicule motorisé dans le parc[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Parc de la forêt ancienne du mont Wright », sur Association forestière Québec métropolitain (consulté le 29 juin 2010)
  2. Le parc du Mont Wright se situe sur la route 175 (ou Boulevard Talbot), après la sortie de Stoneham-et-Tewkesbury à 3 km à droite en direction nord.
  3. Mont Wright sur Municipalité des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury
  4. Mémoire sur le projet d'amélioration de la route 175
  5. Document: Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright par Environnement Québec chapitre: Historique
  6. Stoneham c. Ouellet sur Jugements de la cour suprême du Canada
  7. Document: Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright par Environnement Québec chapitre: Caractéristiques biophysiques
  8. a et b Association forestière Québec métropolitain
  9. Document: Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright par Environnement Québec chapitre: L'érablière à bouleau jaune
  10. Document: Le bouleau jaune, arbre emblématique du Québec par le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
  11. Document: Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright par Environnement Québec chapitre: Les peuplements forestiers
  12. Document: Plan directeur d'aménagement et de développement no. 09-P-590
  13. Société des sentiers de la région de la Capitale-Nationale du Québec
  14. http://www.fqme.qc.ca/ Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade
  15. Document: Le parc de la forêt ancienne du Mont Wright par Environnement Québec chapitre: Utilisation récente du site

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]