Forêt Noire (Terre du Milieu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forêt Noire.
Forêt Noire
Thorin et Cie à l'entrée de la Forêt Noire
Thorin et Cie à l'entrée de la Forêt Noire

Dénomination Mirkwood
forêt de Grand'Peur
Emplacement au centre du Rhovanion
Sources Le Hobbit
Dol Guldur, la forteresse de Sauron dans la Forêt Noire

La Forêt Noire (également connue sous le nom de forêt de Mirkwood ou forêt de Grand'Peur) est une forêt de la Terre du Milieu dans le légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, apparaissant notamment dans Le Hobbit.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle se situe dans la région du Rhovanion à l'est de l'Anduin. Elle est traversée par la Route de l'Est et plus au nord par un chemin secret qui est utilisé par la Compagnie de Thorin dans Le Hobbit. Au nord-est, on y trouve le royaume de Thranduil et au sud-ouest la forteresse de Dol Guldur. Au sein de la forêt se trouve la chaîne de petites montagnes appelées Emyn Duir. La Rivière Enchantée y prend sa source. C'est à la lisière de cette forêt que vivent Beorn et Radagast.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine nommée Vert-Bois-le-Grand, elle fut appelée Forêt Noire suite à la construction de la tour de Dol Guldur par Sauron et l'invasion de créatures maléfiques qui suivit. En 2851 du Troisième Âge, Gandalf persuada le Conseil Blanc d'attaquer la tour, ce qu'il fit en 2941. Cependant, bien que Sauron fût délogé, il avait prévu l'attaque et un Nazgûl vint le remplacer. Après la Bataille des Cinq Armées, la Route de l'Est fut gardée à l'ouest par le peuple de Beorn.

Pendant la Guerre de l'Anneau, la forêt était sous le contrôle presque total de Dol Guldur. Les royaumes elfiques de Lothlórien et des Elfes Sylvains du Nord (gouvernés par Thranduil) durent affronter les troupes de Sauron. Ils survécurent, et les armées des Eldar rasèrent définitivement Dol Guldur après la fin de la Guerre de l'Anneau. Thranduil et Celeborn renommèrent alors la forêt Eryn Lasgalen, ou Bois aux Vertes Feuilles. La partie nord de la forêt revint à Thranduil, tandis que Celeborn fonda la Lórien Orientale, une nouvelle partie de la Lothlórien, alors que celle-ci devint de plus en plus désertée.

Conception et évolution[modifier | modifier le code]

La Forêt Noire apparaît dans Le Hobbit, publié en 1937. Le terme est formé d'après le norrois Myrkviðr.

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

La Foret Noire fait une courte apparition dans le premier volet de la trilogie de Peter Jackson intitulé Le Hobbit: Un voyage inattendu. Radagast y habite et se rend à Dol Guldur pour enquêter sur l'Ombre qui sévit dans la forêt.

Une part plus importante y est apportée dans le second volet Le Hobbit : La Désolation de Smaug. Bilbon et la compagnie de Thorin la traversent pour atteindre Erebor mais ils se perdent et finissent capturés par les araignées géantes vivants au sud du bois, depuis l'arrivée du Nécromancien à Dol Guldur. Les nains ne verront leur salut que par la ruse de Bilbon qui utilisera l'Anneau unique, avant l'arrivée des Elfes Sylvestres de Thranduil. La compagnie sera emprisonnée dans leurs cellules, plus au nord.