Fontanesia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fontanesia est un genre de plantes de la famille des Oléacées, originaires de Chine et d'Asie mineure.

Nom chinois : 雪柳属

Description[1][modifier | modifier le code]

Il s'agit de petits arbres ou d'arbustes, aux feuilles opposées.

La fleur comporte une corolle à quatre lobes reliés à la base, deux étamines, deux locules, une ovule par locule.

Le fruit est une samare, plate, entourée d'une aile. Il y a une graine par locule.

Distribution[modifier | modifier le code]

Deux territoires très distincts forment l'aire d'origine de ce genre :

  • l'Asie mineure (Syrie) pour l'espèce Fontanesia phillyreoides
  • la Chine pour l'espèce Fontanesia fortunei

Son usage ornemental l'a répandu dans l'ensemble des pays à climat tempéré.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

La liste des espèce est issue des index IPNI (The International Plant Names Index), du jardin botanique du Missouri (Tropicos) et The Plant List à la date de septembre 2012. Les espèces conservées sont en caractères gras :

  • Fontanesia angustifolia Dippel (1889) : voir Fontanesia phillyreoides Labill.[2]
  • Fontanesia argyi H.Lév. (1916) : voir Fontanesia fortunei Carrière
  • Fontanesia californica Hort. ex Dippel (1889)
  • Fontanesia californica Hort. ex Lavallée (1877)
  • Fontanesia chinensis Hance (1879) : voir Fontanesia fortunei Carrière
  • 'Fontanesia fortunei Carrière (1859)[3]
  • Fontanesia grandiflora Hort. ex Lavallée (1877) : position non déterminée
  • Fontanesia longicarpa K.J.Kim (1998) : voir Fontanesia fortunei Carrière
  • Fontanesia phillyreoides Labill. (1791)
    • Fontanesia phillyreoides subsp. fortunei (Carrière) Yalt. (1978) : voir Fontanesia fortunei Carrière
    • Fontanesia phillyreoides var. longifolia Dippel (1889)
    • Fontanesia phillyreoides var. mediterranea Lingelsh. (1920)
    • Fontanesia phillyreoides var. sinensis Debeaux (1875) : voir Fontanesia fortunei Carrière

Historique et position taxinomique[modifier | modifier le code]

Jacques-Julien Houtou de La Billardière publie en 1791 la description du genre sur la base d'une plante recueillie en Syrie et cultivée au Jardin des Plantes depuis 1788. Il le dédie à son ami René Desfontaines[4].

En 1824, Johann Centurius von Hoffmannsegg renomme le genre Desfontainesia pour respecter mieux le nom de René Desfontaines à qui le genre est dédié. Cependant, même si maintenant cette dénomination serait préférée, le nom initial reste parfaitement valide[5].

Léopold Dippel fait une monographie assez complète du genre en 1889 (document en référence).

Le genre est placé dans la tribu des Fontanesieae.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La description est tirée d'une part de l'article Fontanesia du site eFloras (cf. liens externes), et d'autre part de celle de Frédéric Cuvier
  2. Une nouvelle description de ce synonyme a été réalisée par Bernhard Adalbert Emil Koehne en 1893
  3. Cette espèce est traitée par les index Tropicos ou GRIN comme une variété de Fontanesia phillyreoides Labill. : ici a été préféré le choix par l'index The Plant Name Index de la conserver comme espèce à part entière, notamment en raison d'une part de l'éloignement géographique originel des deux espèces (Chine et Syrie) et d'autre part des différences foliaires
  4. Jacques-Julien Houtou de La Billardière - Decas prima - Icones plantarum syriae rariorum descriptionibus et observationibus illustratae - Paris, 1791 - p. 9, planche 1 - numérisé par Google
  5. Johann Centurius von Hoffmannsegg - Verzeichniss der Pflanzenkulturen in den Gräff. Hoffmannseggischen Gärten zu Dresden und Rammenau, nebst einigen kritischen Bemerkungen, einer verbessernden Anzeige der hauptsächlichsten Druckfehler Dresde : Arnoldischen Buchhandlung, 1824 - p. 56
  • Léopold Dippel - Handbuch der Laubholzkunde. Beschreibung der in Deutschland heimischen und im Freien kultivierten Bäume und Sträucher - Volume 1 - Berlin, 1889 - p. 102 - 106
  • Frédéric Cuvier - Dictionnaire des sciences naturelles, dans lequel on traite méthodiquement des différens êtres de la nature, considérés soit en eux-mêmes, d'après l'état actuel de nos connoissances, soit relativement à l'utilité qu'en peuvent retirer la médecine, l'agriculture, le commerce et les arts - Volume 17 - Strasbourg : F.G. Levrault, 1820 - p. 200-221

Liens externes[modifier | modifier le code]