Fontaine de Minerve (Bruxelles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 50′ 28″ N 4° 21′ 16″ E / 50.84111, 4.35444 La fontaine de Minerve (en néerlandais : Minervafontein) est une fontaine érigée sur la place du Grand Sablon à Bruxelles grâce à un don testamentaire de lord Thomas Bruce, 2e comte d'Ailesbury et 3e comte d'Elgin, en remerciement à la ville pour l'hospitalité qu'il y avait reçue lors de son exil.

Elle remplace depuis 1751 la fontaine qui se trouvait là depuis 1661 à l'emplacement d'un marais appelé Zavelpoel. Elle a été réalisée par Jacques Bergé[1].

Description[modifier | modifier le code]

La Fontaine de Minerve au Grand Sablon à Bruxelles, offerte en reconnaissance à la ville de Bruxelles par Thomas Bruce, Lord Elgin, comte d'Ailesbury, 1751.
Thomas Bruce, qui a fait ériger la fontaine de Minerve.

Le socle de la fontaine porte sur ses faces latérales deux inscriptions latines, œuvre de l'écrivain Roderic de Cologne, conseiller intime du duc Charles de Lorraine. La première rappelle que le comte d'Ailesbury, pair de Grande-Bretagne (Magnae Britanniae par) l'a fait ériger en reconnaissance de l'hospitalité agréable et salutaire (Hospitio jucundo et salubri) dont il a usé pendant 40 ans dans la ville de Bruxelles, ayant pris des dispositions testamentaires en ce sens en 1740[2]. La deuxième inscription mentionne que son héritier John Bruce[3], étant rentré en possession des biens de son père, fit exécuter ces dispositions onze ans plus tard, en 1751, alors que « la paix était raffermie par toute la terre »[4]. Les deux faces principales du socle sont ornées des armoiries du comte d'Ailesbury. À leur base deux cracheurs déversent chacun l'eau dans une vasque soutenue par des escaliers de pierre bleue. De chaque côté des masques cracheurs sont gravées les trois premières et les trois dernières lettres de la locution latine Fuimus (« Nous fûmes »), devise de la famille Bruce rappelant qu'ils furent roi d'Écosse au XIVe siècle.

Le socle est surmonté d'un groupe en marbre blanc de Gênes dû au sculpteur Jacques Bergé (1693-1756), qui l'a exécuté d'après un dessin du comte de Calemberg, représentant la déesse Minerve assise tenant un médaillon avec les portraits de l'impératrice Marie-Thérèse et François de Lorraine. À ses côtés se tiennent deux putti représentant des génies, l'un portant une trompette et symbolisant la Renommée, l'autre une cruche symbolisant l'Escaut. Derrière la déesse se tient un troisième génie sous forme de putto tenant sa lance (disparue) et son bouclier à tête de Gorgone. Le groupe fut placé le 4 novembre 1751, jour de St Charles Borromée, et porte la signature J. Bergé Bruxell. et la date 1751[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Hatier, Dictionnaire d'histoire de Belgique : 20 siècles d'institutions les hommes, les faits sous la direction du professeur Hervé Hasquin, 1988
  2. Thomas Bruce/Comes Ailesb(uriensis) m(agnae) Britanniae par /Hospitio apud Bruxellas XL annis/Usus jucundo et salubri,/De suo poni testamento jussit/Anno MDCCXL.
  3. Le lien de parenté de celui-ci avec Thomas Bruce n'est pas précisé et pose question. Thomas Bruce n'eut que deux fils, Robert Bruce (1679-1685), mort enfant, et Charles Bruce, 4e comte Elgin (1682-1747) déjà décédé en 1751 et n'ayant pas de John parmi ses enfants.
  4. Undecim vero post annis/Pace ubique terrarum firmata/Joannes Bruce haeres erigi curavit,/Francisco Lotharingo Rom(anum) imperium/Et Maria Theresia Caroli VI f(ilia)/Regna paterna fortiter vindicata/Feliciter et gloriose tenentibus/Carolo Lothar(ingo) Belgii gubernatore.
  5. L'ouvrage suivant, daté de 1756, en donne une description contemporaine: Description historique, chronologique et géographique du Duché de Brabant, nouvelle édition, Bruxelles, chez J.J. Boucherie, Imprimeur et Libraire rue de l’Empereur, 1756, pp.102-103: « Milord Bruce, Comte d’Ailsburi, que l'on a vû démeurer près de 40 années dans cette Ville, voulant laisser aux Magistrats, ainsi qu'au public des marques de sa réconnoissance, a fait ériger sur la Place du Sablon, le jour de St Charles Borromée de l'année 1751, un superbe Groupe de marbre de Gènes, représentant une Minerve assise, tenant un Médaillon des Portraits de Leurs Majestés Impériales et Royales, elle a à sa droite la Renommée, et à sa gauche l'Escaut, sous la figure d'un génie, qui rend hommage à Leurs Majestés, un troisième génie tient l'écusson et la pique de la Déesse. Ces figures sont posées sur un piédestal de 13 pieds de hauteur, au devant et au derrière duquel sont deux grands Bassins, élevés sur des escaliers de pierre bleue, qui fournissent abondamment de l'eau à tout le voisinage ; on assure qu'elle est la meilleure de toute la Ville. Le dessein de ce Grouppe a été donné par Monsieur le Comte de Calemberg, et exécuté par Jacques Bergé, fameux Sculpteur, né à Bruxelles. On va mettre sur le Pied-d’estal l’Inscription suivante, qui est composée par Mr Roderique de Cologne, Conseiller Intime de S A. R. le Duc Charles de Lorraine, notre Gouverneur, qui est goutée de tous les Savans. »

Lien externe[modifier | modifier le code]