Fons Trompenaars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fons Trompenaars est un consultant et auteur néerlandais dans le domaine de la communication interculturelle. Parmi ses livres on trouve: Riding the Waves of Culture (publié en français sous le titre L'entreprise multi-culturelle, 3° édition augmentée, Maxima, 2008), Seven Cultures of Capitalism, Building Cross-Cultural Competence (publié en français sous le titre Au-delà du choc des cultures, éditions d'Organisation, 2003) et 21 Leaders for the 21st Century.

Trompenaars et Charles Hampden-Turner ont développé un modèle d'analyse culturelle à sept dimensions dans le but d'établir les différences entre les sociétés :

  • universalisme / particularisme (Qu'est-ce qui est le plus important, les règles ou les relations ?)
  • individualisme / collectivisme (Est-ce que nous fonctionnons dans un groupe ou en tant qu'individu ?)
  • neutralité / affectivité (Est-ce que nous affichons nos émotions ? )
  • degré d'engagement (limite / diffus) (Jusqu'à quel niveau devons nous nous impliquer vis-à-vis d'une personne ou d'une situation ?)
  • statut attribué / statut acquis (Devons-nous nous faire nos preuves pour acquérir un statut ou nous est-il attribué par les autres ? )
  • orientation temporelle (Faisons-nous une seule chose à la fois ou plusieurs en même temps ? )
    • orientation passé/présent/futur
    • temps séquentiel / temps synchronique
  • orientation interne ou externe (Contrôlons-nous notre environnement ou devons-nous le subir ?)


Trompenaars s'inspire de l'étude de Kluckhohn et Strodtberck de 1961 basée sur trois points :

- Relation à la nature :

  • Contemplation de la nature (Domination de celle-ci. L'homme en fait partie)
  • Harmonie avec la nature (Osmose entre l'homme et la nature qui amène à un épanouissement et un développement spirituel)
  • Domination sur la nature (L'homme est extérieur, elle est maîtrise afin qu'elle ne soit pas hostile)

- Relation au temps : elle est abordée de manière cyclique. Dans d'autres cultures, elle est abordée de manière linéaire (gérance du temps, aucune perte de temps); le passé y est très important ; elle est destinée à construire, à bâtir.
- Relation à la personne : certaines sociétés donnent une place en tant qu'individu. Elles considèrent l'individu comme un élément qui doit produire. On y observe une importance de l'interlocution entre deux personnes

Articles connexes[modifier | modifier le code]