Fonds national suisse de la recherche scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FNS.

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) est une fondation suisse de droit privé fondée en 1952 et dédiée à l'encouragement de la recherche.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le Fonds national suisse se compose du Conseil de fondation, du Conseil national de la recherche et du Secrétariat. Organe suprême du Fonds national suisse, le Conseil de fondation prend des décisions d’ordre stratégique. Le Conseil national de la recherche se compose de scientifiques qui travaillent pour la plupart dans les hautes écoles suisses. Il évalue les requêtes soumises au FNS et décide de leur mise en application. Il compte au maximum cent membres et comprend quatre divisions :

  • Division I : sciences humaines et sociales
  • Division II: mathématiques, sciences naturelles et de l’ingénieur
  • Division III : biologie et médecine
  • Division IV : programmes (programmes nationaux de recherche PNR et pôles de recherche nationaux PRN)

Implantées dans les universités et les hautes écoles, les Commissions de recherche font le lien avec le Fonds national suisse. Dans l’évaluation des requêtes, elles prennent position d’un point de vue local sur les requêtes des scientifiques de leur institution.

Le Secrétariat accompagne et coordonne les activités du Conseil de fondation, du Conseil de la recherche et des Commissions de recherche. Ses tâches sont multiples : il contrôle les aspects d’ordre financier de l’activité d’encouragement, demande et évalue les expertises suisses et étrangères des requêtes de recherche, entretient des relations avec des organisations nationales et internationales d’encouragement de la recherche, représente le FNS au sein de différents comités et veille à une communication efficace avec le public. Le siège du Secrétariat se trouve à Berne.

Instruments d’encouragement[modifier | modifier le code]

Sur mandat de la Confédération, le FNS encourage la recherche dans toutes les disciplines scientifiques. Il évalue les requêtes déposées par les scientifiques et soutient les projets sélectionnés en fonction de critères scientifiques. Le FNS s’engage en faveur de la relève scientifique en attribuant des bourses et des subsides. Dans l’encouragement de la carrière, ses instruments les plus importants sont les bourses de recherche, les subsides de professeurs boursiers FNS ainsi que les subsides Marie Heim-Vögtlin (programme en faveur de la promotion des femmes dans la recherche).

De plus, le FNS s’engage dans la coopération internationale avec des organisations et des programmes de recherche, encourageant les séminaires scientifiques et les publications (thèses de doctorats et d’habilitation notamment).

Programmes et pôles de recherche[modifier | modifier le code]

En matière de recherche thématique, les programmes nationaux de recherche (PNR) et les pôles de recherche nationaux (PRN) sont les instruments les plus importants du FNS.

Programmes nationaux de recherche[modifier | modifier le code]

Sur mandat du Conseil fédéral, les PNR fournissent des contributions scientifiquement fondées à la résolution de problèmes urgents. Leur durée n’excède pas cinq ans et ils se voient attribuer une enveloppe de huit à douze millions de francs en moyenne. Depuis 1975, le FNS a lancé plus de 69 PNR.

Pôles de recherche nationaux[modifier | modifier le code]

L’objectif des pôles de recherche nationaux (PRN) est de consolider la structuration de la recherche en Suisse. Les PRN sont implantés dans une haute école et se composent d’un centre de compétences ainsi que d’un réseau tant national qu’international. Le FNS soutient un PRN sur une période de 10 à 12 ans en lui attribuant une enveloppe de 20 à 60 millions de francs. Les PRN sont également soutenus par les fonds propres de hautes écoles et par des fonds de tiers.

Magazine de la recherche Horizons[modifier | modifier le code]

Le magazine de la recherche Horizons[1], est publié conjointement par le Fonds national suisse et les Académies suisses des sciences; ce trimestriel présente les derniers résultats et les nouvelles connaissances acquises dans toutes les disciplines scientifiques. Horizons est publié quatre fois par an en français et en allemand (sous le titre Horizonte), son abonnement est gratuit et le magazine est également disponible en ligne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Horizons (page consultée le 1er mars 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]