Fonds de stabilisation de la Fédération de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fonds de stabilisation de la Fédération de Russie (en russe : Стабилизационный фонд Российской Федерации) est un fonds souverain russe créé le 1er janvier 2004 qui gère les excédents budgétaires commerciaux liés aux exportations de ressources naturelles. En février 2008, le fonds de stabilisation a été scindé en deux: le "Reserve Fund" et le "National Welfare Fund". Le premier a été doté de 125 milliards de dollars, le second de 32 milliards de dollars.


Description[modifier | modifier le code]

Le fonds de stabilisation est divisé en deux fonds :

  • le Reserve Fund, fonds dont l'objectif est de protéger l’économie du pays en cas de baisse du prix du baril de pétrole en dessous d'un certain seuil[1]. Il possédait environ 125,2 milliards de dollars[2] au 1er février 2008 et n'investit que dans des obligations d’État étrangères. Ses actifs sont limités à 10 % du PIB de la Russie;
  • le National Wealth Fund, fonds destiné à approvisionner les caisses de retraite du pays. Il gérait environ 32 milliards de dollars[2] au 1er février 2008 et est destiné à investir dans des actifs plus risqués que le Reserve Fund.

Soldes[modifier | modifier le code]

En date du 1er septembre 2014, le Reserve Fund contenait 91,72 milliards de dollars[3] (soit une perte de 27 % par rapport à sa dotation originale).

En date du 1er septembre 2014, le National Wealth Fund contenait 85,31 milliards de dollars[4] (soit un gain de 167 % par rapport à sa dotation originale).


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]