Fonds de roulement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fonds de roulement est une notion d'équité du bilan fonctionnel d'une entreprise. Il existe deux niveaux de fonds de roulement : le Fonds de Roulement Net Global (FRNG) et le Fonds de Roulement Financier.

Lorsque rien n'est précisé, la notion de « Fonds de Roulement » (FR) renvoie au fonds de roulement net global.

Fonds de roulement net global[modifier | modifier le code]

Définition et calcul[modifier | modifier le code]

Le fonds de roulement est défini comme l'excédent de capitaux stables, par rapport aux emplois durables, utilisé pour financer une partie des actifs circulants : FRNG = Ressources stables et durables[1] - Emplois durables[2].

Ainsi, le FR correspond à :

  • la partie des ressources stables qui ne finance pas les emplois durables.
  • la partie des actifs circulants financée par les ressources stables.

Il se calcule de 2 manières :

  • pour une analyse des perspectives à long terme, par le haut du bilan : FRNG = Capitaux permanents - Actifs immobilisés ;
  • pour une analyse des perspectives à court terme, par le bas du bilan : FRNG = Actifs circulants - Dettes à court terme.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le fonds de roulement représente une ressource durable, mise à la disposition de l'entreprise par ses actionnaires ou créée via l'argent dégagé de son exploitation, et destinée à financer les investissements et les emplois nets du cycle d'exploitation.

Le fonds de roulement sert à financer en partie le besoin en fonds de roulement (BFR), qui, en résumé, représente les éléments indispensables pour démarrer et maintenir le cycle d'exploitation de l'entreprise (l'achat des matières premières, la paye des salariés, etc. s'effectuent souvent avant le règlement des produits fabriqués par l'entreprise : les dépenses générées par l'activité de l'entreprise précèdent donc les recettes issues des ventes, et c'est parce que les décaissements précèdent les encaissements qu'il existe un besoin de financement).

On peut interpréter la situation d'une société en étudiant son niveau en fonds de roulement :

  • un FR supérieur à 0 montre que les emplois durables sont intégralement financés par des ressources stables ; la société est dans une bonne situation ;
  • un FR inférieur à 0 de façon ponctuelle indique un déséquilibre des financements ;
  • un FR inférieur à 0 de façon chronique signale un risque d'insolvabilité ;
  • si le FR finance l'intégralité du BFR (FR > BFR), alors l'entreprise dégage une trésorerie nette (TN) positive ; à l'inverse, si le BFR est supérieur au FR, l'entreprise utilise des ressources « à court terme »[3] pour financer une partie du BFR.

Fonds de roulement, besoin en fonds de roulement, et trésorerie nette sont liés par la relation : FR = BFR + TN.

Besoin de fonds de roulement financier (BFR)[modifier | modifier le code]

Le fonds de roulement financier est la différence entre les actifs dont l’échéance se situe à moins d'un an (court terme) et les dettes dont l’échéance se situe à moins d'un an (court terme).

Il est utilisé lors de l'évaluation de la liquidité et de la solvabilité d'une entreprise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ressources stables et durables = capitaux propres (capital social + réserves + résultat) + quasi-capitaux propres (comptes courants associés + prêts participatif) + dettes financières > 1 an + écarts de conversion passif + amortissement et provision actif immobilisé + provisions pour risques et charges + capital souscrit non appelé - primes de remboursement des obligations
  2. Emplois durables = actif immobilisé brut + charges à répartir sur plusieurs exercices + écarts de conversion actif (sur ces créances/dettes à plus d'1 an d'échéance lors de leur création)
  3. Ces ressources « à court terme » sont des passifs de trésorerie (dettes à court terme)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Value Based Working Capital Management