Fondation du judaïsme français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Créée en 1974 et reconnue d’utilité publique depuis le 13 décembre 1978, la Fondation du judaïsme français se définit suivant trois principes :

  • La connaissance et le développement de la culture juive.
  • La mise en valeur du patrimoine historique et spirituel d’une vie juive multiséculaire en France.
  • L’épanouissement d’une identité plurielle, fidèle aux valeurs d’un judaïsme ancré en Europe, attentif au monde et fermement attaché à Israël.

La Fondation du judaïsme français initie des programmes dans les domaines du patrimoine, de l’identité, de la solidarité et du dialogue. Elle apporte son soutien moral et son aide matérielle à des initiatives associatives, individuelles, institutionnelles, d’où qu’elles viennent, sur le seul critère de son objet propre et de la qualité des projets. En particulier, la Fondation favorise la réflexion sur l’impact des grandes évolutions culturelles, scientifiques, technologiques sur la société et le développement de la vie juive. Elle encourage l’innovation sociale partout où elle renforce les liens entre personnes et entre communautés. Dans l’ensemble de sa démarche, transmission, culture et création vont de pair.

La Fondation du judaïsme français est dotée d’une capacité abritante. Elle apporte son soutien à 65 fondations placées sous son égide.

La Fondation du judaïsme français et les fondations abritées soutiennent des initiatives en distribuant des prix, en contribuant financièrement à la réalisation de projets, en attribuant des bourses.

Le président en est Pierre Besnainou et le directeur général est Patrick Chasquès.

Liens externes[modifier | modifier le code]