Fondation Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fondation Taylor
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse 1, rue La Bruyère
75009 Paris
Coordonnées 48° 52′ 44″ N 2° 20′ 13″ E / 48.87882, 2.336852 ()48° 52′ 44″ Nord 2° 20′ 13″ Est / 48.87882, 2.336852 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1949
Collections peinture, sculpture, gravure
Informations visiteurs
Site web Fondation Taylor

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fondation Taylor

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Fondation Taylor

La Fondation Taylor est une association des artistes peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et dessinateurs fondée en décembre 1844. Elle a pour but de développer la connaissance des arts grâce à l'entraide entre artistes. Elle est, depuis sa création, gérée par des élus bénévoles issus du monde artistique.

La fondation s'est progressivement développée grâce au concours d'importants légataires et donateurs, permettant aujourd'hui l'attribution de plusieurs prix et bourses aux artistes.

Historique[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Concours Taylor[modifier | modifier le code]

Les prix décernés lors des concours de la Fondation Taylor[2] sont annuels, sauf mention contraire :

  • Peinture et Sculpture
    • Grand prix Léon-Georges Baudry (18 000 €) : décerné à un artiste français connu, homme ou femme, âgé de 55 ans minimum, membre de Taylor, peintre ou sculpteur de préférence et d'un réel talent figuratif pour la qualité de l'ensemble de son oeuvre.
  • Peinture
    • Prix Claire Combes (10 700 €) : décerné à un artiste peintre âgé de moins de soixante ans, de tempérament expressionniste et d'une sensibilité coloriste.
    • Prix Renée Bernard (10 500 €) : décerné à un artiste de talent dont les travaux révèlent une science de la composition ainsi qu'un souci particulier de l'harmonie des couleurs (réalité transfigurée, inspiration, poésie et sensibilité).
    • Grand prix Fernand Cormon (7 623 €) et Prix Madeleine Couderc (3 050 €) : décernés à des peintres figuratifs français pour une œuvre de composition de préférence.
    • Prix Maryse Anderbouhr (6 000 €) : décerné à un peintre paysagiste, femme ou homme, âgé de plus de 60 ans.
    • Prix Monique Corpet (3 050 €) : créé par décision du Comité, en hommage à Monique Corpet, membre bienfaiteur de l'Association est attribué sans condition.
    • Prix Eddy Rugale Michaïlov (3 050 €) : en mémoire de leur fils artiste peintre, M. et Mme Fernand Rugale ont créé un prix annuel, le prix Eddy Rugale Michaïlov, et décerné à un jeune artiste pour une œuvre d'imagination colorée, huile ou acrylique uniquement.
    • Prix Henri Cadiou (3 000 €) : créé en 1994 par Myrtille Cadiou, il est décerné à un artiste de plus de 25 ans pratiquant la peinture de la réalité ou le trompe-l’œil de chevalet.
    • Prix René Carré (1 500 €) : créé par Maryse Carré en hommage à son mari René Carré (1925-1993), destiné à un peintre figuratif de synthèse, contrarié dans sa vocation et parvenu à son épanouissement d'artiste à force de volonté.
  • Sculpture
    • Prix Taylor (10 000 €, tous les deux ans) : deux prix décernés sans conditions.
    • Prix Charles Malfray Andreï-Graëc (tous les deux ans) : décerné à un sculpteur de nationalité française, âgé d'au moins 52 ans, dont l'œuvre se rattache à l'école française traditionnelle.
    • Prix Évariste Jonchère (7 622 €) : décerné à un sculpteur statuaire figuratif âgé d'au moins 30 ans.
  • Gravure
    • Prix Paul Gonnand (6 100 €) : décerné à un graveur au burin.
    • Prix Kiyoshi Hasegawa (2 000 €) : décerné à un artiste de plus de 30 ans, résidant en France depuis plus de 5 ans, qui devra présenter 10 gravures sur métal réalisées en noir et blanc, éventuellement sur papier de couleur et exclusivement à partir d'une ou de plusieurs des techniques suivantes : manière noire, eau-forte, pointe sèche et burin.

Prix décernés lors des salons[3][modifier | modifier le code]

Présidents de la fondation depuis sa création[4][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Persée, Le Baron Taylor, l'Association des artistes et l'Exposition du Bazar Bonne-Nouvelle en 1846, p. p. Fondation Taylor lire en ligne (consulté le 28 mai 2010).
  2. Site Internet de la Fondation Taylor.
  3. Journal de la Fondation Taylor, juillet 2008.
  4. Magazine Univers des Arts, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]