Fondation David Lynch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le fondateur, lors de la présentation de son livre « Mon histoire vraie (Catching the Big Fish) : Méditation, conscience et créativité » à Moscou, en 2009.

La Fondation David Lynch pour une éducation fondée sur la conscience et pour la paix mondiale (David Lynch Foundation For Consciousness-Based Education and World Peace) est une organisation à but non lucratif créée par le cinéaste David Lynch, en juillet 2005[1], dont le but est de financer l'apprentissage de la pratique de la Méditation transcendantale dans les écoles touchées par la violence[2] et d'autres groupes de populations dites « à risque »[3],[4].

Dès 2005, Lynch effectue des tournées dans divers campus universitaires pour diffuser sa conception de la paix inspirée des programmes de Maharishi Mahesh Yogi[5].

Historique[modifier | modifier le code]

La Méditation transcendantale est enseignée dans les écoles par le biais de la fondation David Lynch (ici au Pérou). Le programme est intitulé « Pour une éducation fondée sur la conscience ».

David Lynch a appris la Méditation transcendantale en 1973, et dit la pratiquer régulièrement depuis[6],[7]. Lynch rencontre pour la première fois Maharishi Mahesh Yogi en 1975 à Los Angeles, et ils restent très proches dès lors[8],[9]. Il milite pour la promotion de cette technique depuis de nombreuses années[10].

En juillet 2005, Lynch crée sa fondation et travaille sur l'idée de construire des bâtiments, qui permettraient d'accueillir 8 000 personnes salariées, payées à pratiquer cette méditation et ses dérivés, afin « de générer de la paix pour le monde ». Il estime le coût à 7 milliards de dollars[7].

Son livre de 2006, Catching the Big Fish se présente comme un témoignage de l'effet de la Méditation transcendantale sur son processus créatif. Lynch fait don de tous les droits d'auteur de ce livre à sa fondation[11].

En 2008, David Lynch assiste en Inde à la crémation de Maharishi Mahesh Yogi mort le 5 février[12] et confie à un journaliste :

« Durant sa vie, il a révolutionné la vie de millions de gens... Dans 20, 50, ou 500 ans, il y aura des millions de personnes qui reconnaîtront et comprendront ce que le Maharishi a fait[13] ». En 2009, il se rend une nouvelle fois en Inde pour effectuer des interviews de personnes ayant côtoyées Maharishi Mahesh Yogi dans le but de réaliser un documentaire biographique[14],[15].

Projets de la fondation[modifier | modifier le code]

  • Dans les écoles : « Gérer le stress post-traumatique, cette épidémie silencieuse parmi les jeunes en soutenant l'Éducation fondée sur la conscience»[16].
  • Concernant les militaires et les vétérans : « Surmonter le cauchemar du syndrome de stress post-traumatique »[17]. En 2013, Bob Roth président la Fondation, précise que le Département de la Défense des États-Unis étudie les possibles bénéfices pour les vétérans rentrant d'Irak et d'Afghanistan alors que vingt-deux vétérans se suicident chaque jour aux États-Unis : « Ils sont désespérés. L'aide de pilules est sans effet et le cocktail médicamenteux qu'absorbent ces jeunes femmes et hommes les rend encore plus fous »[18].
  • Les sans-abri en Amérique : « Une honte nationale »[19].
  • Les Amérindiens : « Résoudre la crise dans les réserves indiennes »[20], avec le soutien de Fondation de Bill Clinton[21].
  • Dans les prisons : « Au-delà de l'hébergement coûteux des détenus »[22].
  • Pour les enfants à risque dans les régions en proie à la violence[23].

En 2013, la fondation a enseigné les fondamentaux à plus de 500 000 candidats à risque[24].

Concert « Change Begins Within »[modifier | modifier le code]

Lynch rassemble diverses personnalités, dont Paul McCartney, Ringo Starr, Mike Love, Moby, Sheryl Crow, Eddie Vedder de Pearl Jam, Donovan et Ben Harper pour l'occasion d'un concert de bienfaisance au Radio City Music Hall de New York le 4 avril 2009[25]. La soirée est intitulée « Change Begins Within (« Le changement commence à l'intérieur (de soi). »)[26],[27] ». Il est déclaré que les bénéfices doivent servir à enseigner la Méditation transcendantale à un million d'enfants à risque de par le monde. Yoko Ono, Bill O'Reilly, John McEnroe, Jennifer Aniston, Martin Scorsese, Mike Love des Beach Boys, Jerry Seinfeld et Howard Stern y témoignent de l'intérêt qu'ils portent à cette méditation[28],[29].

Gala de bienfaisance « Opération bien-être pour les guerriers »[modifier | modifier le code]

Le 13 décembre 2010 au Metropolitan Museum of Art de New York City se tient un gala intitulé « Opération bien-être pour les guerriers » pour le bénéfice de la fondation David Lynch. Avec les témoignages de Russell Brand, David Lynch, Paul McCartney, Martin Scorsese, John Hagelin et Clint Eastwood qui déclara :

« Je suis un partisan inconditionnel de la Méditation transcendantale, que je pratique depuis près de 40 ans. »

Le but de ce second concert est d’aider les vétérans et les militaires atteints du syndrome de stress post-traumatique, mais également les sans-abris, les victimes de la violence dans les écoles, collèges et lycées, par la pratique de la technique de Méditation transcendantale[30],[31].

« Beyond The Noise » : Au delà du bruit[modifier | modifier le code]

Un projet indépendant auquel Lynch et Moby apportent leur soutien, est appelé Beyond The Noise: Meditation Transcendantale Journey. Ce projet est dirigé par Dana Farley, une jeune étudiante qui a eu de graves troubles dyslexiques et de l'attention (TDA/H ou troubles déficitaires de l'attention/hyperactivité[32]). Farley a commencé la Méditation transcendantale quand elle avait seize ans, ce qui lui aurait permis de surmonter ses troubles et de mener ses dernières années d'études avec succès. Le cinéaste Kevin Sean Michaels est l'un des producteurs. Le film est présenté en première mondiale au début de 2011 lors de festivals[33] et sort le 21 septembre de la même année[34].

Recherches et soutiens[modifier | modifier le code]

La Fondation David Lynch finance la recherche universitaire et des facultés de médecine pour évaluer les effets du programme de Méditation transcendantale sur les résultats scolaire, le TDAH (et les autres troubles de l'apprentissage), l'anxiété, la dépression, la toxicomanie, les maladies cardiovasculaires, le syndrome de stress post-traumatique, et le diabète.

L'efficacité des programmes de la Fondation ont été étudiés par des établissements médicaux de réputation internationale, parmi lesquels la Harvard Medical School, Stanford Medical School, et Yale Medical School. Ils ont reçu l'aval et le soutien de fondations privées et d'organismes gouvernementaux, y compris le National Institutes of Health, General Motors, la Fondation Chrysler, la Fondation Kellogg, l'American Indian Education Association, les services de santé des Indiens (Indian Health Services), les districts scolaires, de nombreux services de l'état et des services correctionnels[35] , [36].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alex Williams « David Lynch's Shockingly Peaceful Inner Life », New York Times, 31 décembre 2006, section 9, p. 1
  2. (fr) Comment la fondation a commencé (interview de David Lynch)
  3. (en) Peter Larsen, Tapping into TM: Filmmaker David Lynch wants to share with schools the benefits he says he's reaped from Transcendental Meditation, Orange County Register,‎ 10 août 2005, p. Couverture
  4. (en) Buts de la Fondation David Lynch pour la Paix et une Éducation Fondée sur la Conscience
  5. Stratton Aivalikes, Washington Square News (NYU student newspaper), October 5, 2005 « Lynch tour draws interest at other schools ».
  6. (en) David Lynch, « 'The pleasure of life grows' », The Guardian,‎ 3 juillet 2008 (lire en ligne)
  7. a et b William Booth, Washington Post, 2 décembre 2005 : « Yogi Bearer: Dark Films Aside, David Lynch Brims With the Light of Transcendental Meditation ».
  8. The Washington Post, David Lynch’s Guru and His Art, Claire Hoffman, February 7, 2008
  9. Michael Kress, « David Lynch’s Peace Plan », BeliefNet (consulté le 29 novembre 2010)
  10. (en) Témoignage de David Lynch : « Pourquoi je médite ».
  11. David Lynch et Nicolas Richard, Mon histoire vraie (Catching the Big Fish) : Méditation, conscience et créativité, Sonatine,‎ 24 avril 2008, 156 p. (ISBN 978-2355840098)
  12. (en) Jacqueline Stevens et Patrick Barkham, « And now children, it's time for your yogic flying lesson », The Guardian,‎ 27 janvier 2009 (lire en ligne)
  13. (en) Krittivas Mukherjee, « West meets East on guru Mahesh Yogi's funeral pyre », Reuters,‎ 11 février 2008 (lire en ligne)
    "In life, he revolutionised the lives of millions of people," Lynch told Reuters. "In his passing away he is bringing the West and East together as well. In 20, 50, 500 years there will be millions of people who will know and understand what the Maharishi has done".
  14. (en) « David Lynch to shoot film about TM guru Maharishi Mahesh Yogi in India », Thaindian News,‎ 18 novembre 2009 (lire en ligne)}
  15. (en) David Lynch to make film about Beatles guru Maharishi Mahesh Yogi, Nov 18, 2009
  16. (en) « Le stress post-traumatique, cette épidémie silencieuse parmi les jeunes. », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    Le stress traumatique est une réalité chez des millions d'élèves qui grandissent dans un climat de peur, d'intimidation, de violence, et d'abus de drogues. Ce stress les empêche de réaliser leurs objectifs universitaires, et porte atteinte à leur santé physique et mentale.
  17. (en) « Surmonter le cauchemar du syndrome de stress post-traumatique », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    Dix-huit anciens combattants se suicident chaque jour, une terrible conséquence du syndrome de stress post-traumatique. En fait, il y a plus d'anciens combattants qui se suicident chaque année, que de militaires tués au combat chaque année en Irak et en Afghanistan. Plus de 500.000 soldats américains déployés en Afghanistan et en Irak depuis 2001 souffrent du Syndrome de stress post-traumatique (SSPT). 40 % des sans-abri aux USA sont des vétérans. Les coûts de soins de santé liés au syndrome de stress post-traumatique serait d'un montant approximatif de 6,2 milliards tous les deux ans.
  18. « David Lynch prône la méditation pour les vétérans d'Afghanistan », francetv,‎ 2013 (lire en ligne)
  19. (en) « Les sans-abri en Amérique : une honte nationale », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    On estime que 3,5 millions de personnes sont sans abri en 2010, 1,35 million parmi celles-ci sont des enfants. Chaque soir, plus de 700.000 personnes sont sans-abri, près de 40 % d'entre eux sont des familles entières. Environ 40 % des hommes sans-abri sont des vétérans. Environ 30 % des personnes sans-abri ont été incarcérés.
  20. (en) « Résoudre la crise dans les pays indiens », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    L'extrême pauvreté dans les réserves, l'alcoolisme, les ruptures familiales, la discrimination dans les écoles, et le stress de la vie pour les Indiens d'Amérique produit un cycle de désespoir, de maladie, et la pauvreté. 70 % des Indiens d'Amérique souffrent de diabète de type 2. Jusqu'à 50 % des étudiants Amérindiens abandonnent l'école. La deuxième cause de décès chez les adolescents Amérindiens est le suicide, soit deux fois plus que la moyenne nationale.
  21. Le Président Bill Clinton pour la fondation David Lynch
  22. (en) « Au-delà de l'hébergement coûteux des détenus », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    À l'heure actuelle il y a plus de deux millions d'Américains qui purgent leur peine derrière les barreaux. Le coût de l'incarcération d'un homme par an à New York est 55670$ (plus élevé que le revenu moyen d'un résident de l'État de New York).
  23. (en) « Action envers les enfants à risque dans les régions en proie à la violence », David Lynch Foundation,‎ 2010 (lire en ligne)
    L'élévation du nombre de victime du Syndrome de stress post-traumatique chez les enfants est en hausse dans les régions en proie à la violence, notamment : enlèvements, des tirs de snipers, fusillades en milieu scolaire, les accidents de véhicules automobiles, des brûlures graves, la guerre, violence sexuelle et la violence physique, viol ou assassinat d'un parent
  24. (en) [1]
  25. (fr) Annonce du Concert du Radio City Hall de New York le 4 avril 2009
  26. (fr) Interview de Lynch
  27. (fr) « David Lynch, Paul McCartney, Ringo Starr et leurs amis donnent un concert au Radio City Music Hall de New York. »
  28. (en) Paul McCartney and Ringo Starr Reunite Onstage at New York Benefit
  29. Paul McCartney and Ringo Starr Reunite at Radio City, Jon Pareles, New York Times, April 4, 2009, Arts Section
  30. « USA: des célébrités promeuvent la méditation contre le stress de la guerre » sur lepoint.fr.
  31. Vidéo Live des différents célébrités intervenant au cours du Gala, et les différentes recherches et expériences concernant la réduction du syndrome post-traumatique par la méditation transcendantale.
  32. En anglais : Attention Deficit Hyperactivity Disorder, ADHD ou Attention Deficit Disorder, ADD.
  33. (en) « Beyond the Noise: My Transcendental Meditation Journey », David Lynch Foundation Television,‎ 24 août 2010 (lire en ligne)
  34. Voir sur IMDB.
  35. (fr) La Fondation David Lynch - Une fondation pour l'amélioration des performances et la guérison du stress post-traumatique (PTSD ou SSPT en français)
  36. (en) David Lynch Foundation for Consciousness-Based Education and World Peace

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]