Fondation Barbier-Mueller pour l'étude de la poésie italienne de la Renaissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fondation Barbier-Mueller pour l’étude de la poésie italienne de la Renaissance est une fondation suisse dépendant de la Faculté des lettres de l'Université de Genève,

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation a été créée en octobre 1997 à l’initiative de Jean Paul Barbier-Mueller, possesseur de nombreuses premières éditions – ou de tirages rares – des poètes de la Pléiade et de leurs successeurs, jusqu’à la fin du XVIe siècle. Ces ouvrages sont répertoriés dans un catalogue intitulé « Ma Bibliothèque poétique ». Tout d'abord considérée comme un complément de sa collection française, cette collection, devenue autonome, a été donnée à l'Université de Genève via cette fondation.

Contenu[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, la collection de livres, qui s’étage des débuts de l’imprimerie jusque vers 1600, s’est enrichie progressivement. Elle compte actuellement près de 550 volumes et continue à s'accroître par des achats réguliers. Elle est située au cœur de la bibliothèque d'italien, qui elle-même fait partie de la bibliothèque de la Faculté des lettres.

La Fondation publie une revue annuelle, Italique, et accueille, dans une collection baptisée « Textes et Travaux de la Fondation Barbier-Mueller », des études spécialisées ou des éditions savantes de poètes italiens de la Renaissance.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel de la Fondation : www.fondation-barbier-mueller.org