Ashoka (association)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fondation Ashoka)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ashoka (homonymie).

Ashoka, organisation à but non lucratif, laïque et apolitique, a été lancée en 1980 en Inde par Bill Drayton (en)[1], ancien consultant du cabinet de conseil McKinsey & Company. Ashoka est aujourd’hui le plus grand réseau mondial d’entrepreneurs sociaux[2]. Son slogan « Everyone a Changemaker » (Tous acteurs de changement) traduit son objectif : contribuer au développement d’une société où tout le monde a la capacité d’être acteur de changement[3].

Depuis plus de 30 ans, Ashoka a identifié et sélectionné dans 85 pays près de 3000 hommes et femmes apportant des réponses aux problèmes de société. Chaque année 350 nouveaux entrepreneurs sociaux sont sélectionnés. Son implantation en France date de 2006, en Belgique et en Suisse de 2007[4].

Cœur de métier[modifier | modifier le code]

Ashoka sélectionne des entrepreneurs sociaux innovants, les Fellows Ashoka[5], et les soutient dans le développement de leur activité. Le processus de sélection se fait à l’aune de 5 critères : le caractère innovant et le potentiel d’impact social de l'activité, les qualités entrepreneuriales, la créativité et la fibre éthique de l'entrepreneur social. La sélection se déroule sur 6 à 8 mois, à la fois à l’échelle locale (le pays de l’entrepreneur social) et à l’échelle internationale (le réseau et le siège international d'Arlington, États-Unis). Ce processus permet que tous les Fellows Ashoka soient au même niveau et présentent une qualité d’action similaire. Une fois choisis, ils font partie à vie de ce réseau constitué d’hommes et de femmes qui "veulent changer le monde".

L’accompagnement d'Ashoka leur permet de développer leur projet et de démultiplier leur impact sur la société. Les domaines dans lesquels les entrepreneurs eociaux agissent sont très divers : l’éducation, la formation, la santé, la lutte contre les exclusions, les droits de l'homme, l’environnement, le développement durable, etc.

Dans le monde, Ashoka compte aujourd’hui près de 3000 Fellows, dont près de 50 en France, Belgique et Suisse[6] :

  • Gregory Gendre[7], avec son association Roule ma frite 17[8], promeut des modèles, adaptés à chaque territoire, de recyclage de proximité. Il permet ainsi de collecter les déchets auprès de leurs émetteurs, puis de les transformer en bio-carburants utiles localement[9].
  • André Dupon[10] et son association Vitamine T[11] ont initié une stratégie inédite de cocréation d’activités dans l’économie verte avec les entreprises. Elle s’établit autour de 3 piliers fondamentaux : une répartition du capital et des bénéfices encadrée pour garantir la primauté de la mission sociale, un mode de financement auto-suffisant, une diffusion du modèle dans le secteur marchand.
  • Chantal Mainguené[12] crée des lieux de prise en charge complète d’enfants après l’école favorisant leur épanouissement notamment à travers l’art avec son association Môm’Artre[13]. Ces lieux s’adaptent aux revenus et horaires de travail des familles en difficulté tout en assurant une vraie mixité sociale[14].

À partir de ce cœur de métier, deux axes d'action visent à démultiplier l’impact de l’innovation sociale et à créer une société où « tout le monde a le potentiel d'être un acteur de changement ».

Objectifs de développement[modifier | modifier le code]

Impulser un mouvement plus large d'acteurs de changement[modifier | modifier le code]

Afin de donner envie et d'aider le plus grand nombre à passer à l’action face aux problèmes de la société, Ashoka développe d'autres programmes.

  • Le Concours Impact[15] vise à accompagner et former les participants dans la stratégie de leur projet social : apprentissage de la méthodologie du Business Plan Social, initiation aux bonnes pratiques du secteur, etc.
  • Le Programme Jevolution[16] impulse un mouvement à grande échelle de jeunes acteurs du changement (12-25 ans)[17]. En partenariat avec Enactus & Unis-Cité (Rêve et Réalise) ce programme a pour but d’inciter les jeunes à agir face aux problèmes sociétaux qui les touchent, de développer leurs capacités à travailler en groupe, leurs qualités de leadership, d’empathie, etc.
  • Des conférences de sensibilisation à destination d'un large public sont organisées tout au long de l’année.

Développer des cocréations[modifier | modifier le code]

Ashoka a créé et développe l’approche de « Chaîne de Valeur Hybride »[18], qui permet de construire des alliances à grande échelle entre entrepreneurs sociaux, entreprises classiques et pouvoirs publics (locaux ou nationaux) pour résoudre les problèmes sociaux les plus prégnants et accélérer la diffusion des innovations[19] (d'où la création début 2013 du Centre Ashoka de cocréation Social & Business, à Paris).

Financements[modifier | modifier le code]

Ashoka est financé en totalité par des fonds privés, provenant à la fois de personnes physiques et d'entreprises. L'association dispose du soutien d'hommes et de femmes issus du monde des affaires, qui ont la conviction que les entrepreneurs sont le moteur du développement économique et social. Membres de l'Ashoka Support Network[20], ces personnes non seulement financent Ashoka, mais coachent et conseillent les entrepreneurs eociaux (Fellows Ashoka) dans les différentes phases de développement de leur activité. Des partenariats stratégiques existent par ailleurs avec des grandes entreprises, pour le financement des bourses des Fellows Ashoka et/ou du mécénat de compétences (conseil juridique / stratégique / organisationnel, coaching et formation, communication, etc.) qui s'exerce auprès d'Ashoka et de l'ensemble des Fellows selon leurs besoins.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]