Fonctions de gestion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les principales fonctions de gestion sont la planification, l'organisation,la direction et le contrôle[1]. Les gestionnaires[Qui ?] ont comme responsabilité de réaliser les objectifs de leur organisation, de prendre de bonnes initiatives et d'assurer que toutes les tâches sont bien exécutées à l'intérieur de leur organisation. Les gestionnaires ne pourront pas bien accomplir leur rôle s’ils ne maitrisent pas ces quatre fonctions principales.

La planification[modifier | modifier le code]

La planification se définit comme le processus par lequel le gestionnaire fixe les objectifs à atteindre et dresse une liste de travail mené à la réalisation. Cette étape est une analyse du chemin parcouru par l'entreprise, les ressources dont elle dispose, la situation actuelle et les buts à atteindre. Cette première étape est importante puisqu'elle permet aux gestionnaires d'évaluer les faiblesses et les forces de l'entreprise afin d'améliorer la situation. Également, elle permet aux gestionnaires d'évaluer chaque option, qu'elle mène à la faillite ou au succès et à analyser l'impact éventuel des facteurs ambiants tels que les environnements économiques, social, technologique, éthique et légal sur l'entreprise. Finalement, la planification détermine les moyens à utiliser pour atteindre les objectifs.

L'organisation[modifier | modifier le code]

L'organisation consiste à définir la composition des groupes de travail et à coordonner leurs activités. Elle encourage la création de liens organisationnels qui aident les individus et les groupes à travailler en harmonie afin de réaliser les objectifs fixés. Cette étape consiste à ce que les membres communiquent de façon efficace en vue d’assurer de bonnes relations de travail. Ce processus consiste pour les gestionnaires à bien établir la mission et les objectifs généraux. Puis, ils doivent déterminer les tâches qui doivent être accomplies et doivent distribuer ces tâches aux membres compétents en déterminant qui doit accomplir la tâche. Il leur faut créer un réseau de communication, c’est-à-dire définir les rapports de subordination des personnes et la façon dont les unités communiqueront entre elles de manière à assurer le bon fonctionnement de l’ensemble. Pour encourager et motiver les individus, le gestionnaire doit déléguer une partie de son pouvoir et responsabilité aux autres.

la direction[modifier | modifier le code]

la direction consiste à exercer une attitude positive sur les employés chargés d’exécuter le travail afin de faire progresser les choses. Une fois que le gestionnaire décide le chemin que l’entreprise suivra afin de réaliser ses objectifs, ils doivent diriger les équipes de travail pour arriver au résultat. Un gestionnaire efficace va motiver ses employés à travailler pour atteindre les objectifs de l’entreprise. Ceci n’est pas toujours facile puisqu’il y a souvent des problèmes entre des membres et donc ne voudront pas travailler ensemble. Le gestionnaire doit donc résoudre le problème. La formation, la communication et la motivation représentent principalement le leadership. Les bons gestionnaires sauront quelles conditions créer pour amener les employés à travailler avec ardeur.

Le contrôle[modifier | modifier le code]

Le contrôle est la dernière fonction de gestion. C’est le processus par lequel les gestionnaires examinent la situation et s’assurent que les résultats obtenus sont conformes aux buts fixés. Également, cette étape permet aux gestionnaires d’apporter au besoin, des changements et corrections nécessaires pour réorienter l’entreprise vers ses objectifs si les buts n’ont pas été accomplis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Bergeron, La Gestion Dynamique, Gaetan Morin Éditeur, 2006, p. 12.