Fomalhaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 22h 57m 39.05s, −29° 37′ 20″

Fomalhaut
α Piscis Austrini

alt=Description de l'image Fomalhaut with Disk Ring and extrasolar planet b.jpg.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 22h 57m 39,05s
Déclinaison −29° 37′ 20″
Constellation Poisson austral
Magnitude apparente +1,17
Caractéristiques
Type spectral A3V
Indice U-B 0,08
Indice B-V 0,09
Indice J-K ?
Astrométrie
Vitesse radiale +6,5 km/s
Mouvement propre μα = 329,22 mas/a
μδ = -164,22 mas/a
Parallaxe 130,58 ± 0,65 mas
Distance 25±0,1 a.l. (∼7,66 pc)
Magnitude absolue +1,74
Caractéristiques physiques
Masse 2,0 ± 0,2 M
Rayon 1,84 R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité ~ 17,78 L
Température 8 760 ± 100 K
Métallicité ?
Rotation  km/s
Âge 2 à 3×108 a

Autres désignations

α Piscis Austrini, 24 PsA (Flamsteed), GJ 881, HR 8728, CD-30 19370, HD 216956, GCTP 5565.00, LTT 9292, SAO 191524, FK5 867, HIP 113368

Fomalhaut (α Piscis Austrini) est l'étoile la plus brillante de la constellation du Poisson austral, et la 17e étoile la plus brillante du ciel nocturne. Son nom provient de l'arabe فم الحوت fum al-ħūt, ce qui signifie « la bouche du poisson » et est une des quatre « étoiles royales » des Perses, il y a environ 5 000 ans.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une étoile de la séquence principale, de type spectral A, située à environ 25 années-lumière du système solaire.

Il semble que Fomalhaut soit une étoile relativement jeune : son âge est estimé entre 100 et 300 millions d’années seulement. Dix-huit fois plus lumineuse que le Soleil et avec une masse 2,1 fois plus élevée, sa durée de vie ne devrait pas dépasser le milliard d'années. Sa composition chimique est identique à celle du Soleil.

Fomalhaut est entourée d'un disque de poussières en forme de tore dont le bord intérieur se trouve à environ 133 ua de l'étoile, soit plus de trois fois la distance du Soleil à Pluton. Ce disque a une largeur d'environ 25 ua, un diamètre de 20 milliards de kilomètres et son centre géométrique se trouve décalé de près de 15 ua de Fomalhaut ; il est parfois appelé la ceinture de Kuiper de Fomalhaut.

Le 23 avril 2012, un groupe de chercheurs publie sur arxiv les résultats d'observation de Herschel tendant à montrer que ce disque serait alimenté par de nombreuses collisions) de comètes (2 à 2000 par jour)[1].

Le système Fomalhaut[modifier | modifier le code]

Les étoiles[modifier | modifier le code]

Fomalhaut forme en réalité un système trinaire d'étoiles. L'étoile Fomalhaut A (ou usuellement simplement Fomalhaut, celle dont parle le présent article) en est l'étoile principale.

La deuxième étoile du système est TW Piscis Austrini (TW PsA), aussi nommée en conséquence Fomalhaut B, située à 0,28 parsecs (0.91 al) de l'étoile principale. Sa vitesse spatiale concorde avec celle de Fomalhaut à 0,1 ± 0,5 km/s près, cohérent avec le fait que ce soit un compagnon lié. Une estimation récente de l'âge de TW PsA donne une valeur de (400 ± 70) millions d'années, ce qui est en très bon accord avec l'âge isochrone de Fomalhaut de (450 ± 40) millions d'année, ce qui renforce les arguments en faveur du caractère de binaire physique du couple[2].

LP 876-10, aussi nommée Fomalhaut C, est la troisième étoile gravitationellement liée du système. Elle orbite a (0,77 ± 0,01) pc ((2,51 ± 0,03) al) de Fomalhaut A et à (0,987 ± 0,006) pc ((3,22 ± 0,20) al) de Fomalhaut B[3].

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fomalhaut b.

Fomalhaut est la première étoile autour de laquelle est détectée une exoplanète au moyen d'une photographie optique. La photographie est publiée le 13 novembre 2008 et est prise par le télescope spatial Hubble. D'une masse estimée à trois fois celle de Jupiter, la planète est baptisée Fomalhaut b et est distante d'environ dix fois la distance séparant Saturne du Soleil[4],[5].

Toutefois, en avril 2012, une observation réalisée grâce à l'interféromètre ALMA, remet en cause ce résultat. Seules des planètes bien plus petites seraient présentes autour de l'étoile[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://arxiv.org/abs/1204.5037
  2. E.E. Mamajek, « On the Age and Binarity of Fomalhaut », Astrophysical Journal Letters, vol. 754, no 2,‎ août 2012, p. L20 (DOI 10.1088/2041-8205/754/2/L20, Bibcode 2012ApJL..754...20M, arXiv 1206.6353)
  3. http://arxiv.org/pdf/1310.0764v1.pdf
  4. (fr) « Hubble capture pour la première fois l'image d'une exoplanète », Flashespace.com,‎ 13 novembre 2008 (consulté le 14 novembre 2008)
  5. (en) « Hubble Directly Observes Planet Orbiting Fomalhaut », sur HubbleSite,‎ 13 novembre 2008 (consulté le 14 novembre 2008)
  6. (fr) « ALMA dévoile le fonctionnement d'un système planétaire proche », ESO,‎ 12 avril 2012 (consulté le 13 avril 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :